Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBad Yodelers › Window

Bad Yodelers › Window

cd • 12 titres • 36:54 min

  • 1Queen03:21
  • 2Forgotten Face03:04
  • 3Beyond04:15
  • 4Life03:31
  • 5Goodbye03:21
  • 6What She Said02:24
  • 7Window02:15
  • 8Story02:52
  • 9Freeze03:20
  • 10Friends02:44
  • 11Slow05:30
  • 12Tasty00:17

enregistrement

Enregistré à Finetones Labs, hiver 1990.

line up

Steve Peacock (basse), Brent Peacock (batterie), Dan Keough (guitare), Mark Allen (guitare), Terrance D.H. (voix)

remarques

Sorti en CD, vinyle. La version CD a un morceau en plus ("Tasty"). Illustration : photographie par Rick Egan.

chronique

Une autre petite obscurité, il faut bien en ajouter, parce qu'on en n'aura jamais assez ! Archives Infinies des bizarreries, accueille donc les Bad Yodelers. Groupe de l'Utah, le pays de la mormonitude et des grandes étendues salées, mortes, stériles, les Bad Yodelers ne sont pas des amateurs médiocres de chants à la tyrolienne comme Éric, le fabuleux guitariste aveyronnais des Musclés, non ! C'est un groupe qui, je crois, n'a pas d'équivalent, et en même temps à l'écoute n’atteint pas non plus des sommets très... très hauts... va falloir que je m'explique, sinon on ne s'en sort pas. Ces gens qui balancent des trucs comme ça, sans vérifier, sans savoir, provocant haine et désinvolture ! Halte à la polémique et l'enfumage de dindes ! Vive la République ! Vive la France. Qu'est-ce que je disais...? Oui, ah ça y est, je me souviens : Bad Yodelers ont créé une sorte de non-genre ou de genre en soi je me comprends ! Un crossover, une abomination ? que je n'avais personnellement jamais entendue entre, imaginez, le Metallica de Ride the Lightning ou Master of Puppets et... Embrace, Dinosaur Jr., ou d'autres groupe de punk hardcore dits émotionnels qui ont mis l'accent sur le mélodieux de la voix tout en gardant des guitares agressives et une grosse et jeune énergie à faire bouger les pits. Ici on va donc écouter des cholies chanchons avec un son tout rond de métal sur la rythmique, des gros riffs de thrash selon les morceaux, qui vont muer en jolies mélodies qu'on croirait sorties d'un épisode de Buffy - soit dit en passant, les BO de cette série regorgent de pépites power pop, sadcore et compagnie, à bon entendeur... Ces petites perles informes seront tenues par la voix toute juvénile de Terrance DH, le chanteur qui suivra ce groupe du début à sa fin rapide, vocaliste venant de The Stench, le groupe hardcore punk local dont les premiers 7'' doivent valoir le prix d'une Fiat Panda, remplaçant un certain Karl Alvarez, futur ALL et Descendents... en lisant le pedigree de ces bonhommes, on voit qu'on est quand même plus proche de Minor Threat que de Testament. Cette bizarrerie que je viens de vous décrire ne suffit néanmoins pas à me transporter bien plus haut, où l'on oublie ses souvenirs... la faute à un génie mélodique pas très turgescent si vous voulez mon avis, ce qui est ballot quand on veut écrire des chansons qui ne se veulent pas seulement énergiques ou brutales... ces chansons impriment moyen ! Comment je vais faire pour développer des obsessions supplémentaires comme ça, hein ? Pas possible. Vous pourrez ajouter à ce manque d'impact une production aussi bancale que pourrait être une session où Metallica jammerait avec Ian McKaye, Lou Barlow ou Thurston Moore et on retrouvera dans les oreilles une boule orange métissée bien peu appétissante, un peu comme dans le bas du panier rap métal techno de toutes ces BO syncrétiques (Spawn, Judgment Night, Mortal Kombat...). Si vous voulez juger de tout ce que je viens de vous dire et que pour vous ce sont plutôt les sphères pures et parfaites des boules jaunes de la satisfaction que vous aimez sortir de votre tête, il va falloir choisir, forcément. Ce choix, mes chers compatriotes, se fera en temps voulu. 1. en achetant, ou, le cas échéant, en volant le dit produit à une entité échangeuse et surtout, et c'est là que mon deuxième point revêt toute son importance dans la procédure de notation, il vous faudra 2. écouter cet album à l'aide d'un dispositif élaboré par notre conseil scientifique qui, après en avoir longuement discuté avec le Premier Ministre, rendra ses conclusions au Président de la République, qui s'en fera l'écho, j'en suis sûr, lors de sa prochaine allocution. Peut-être même que vous allez aimer !

note       Publiée le jeudi 10 décembre 2020

Dans le même esprit, Rastignac vous recommande...

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Window" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Window".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Window".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Window".