Vous êtes ici › Les groupes / artistesRLou Reed / Metallica › Lulu

Lou Reed / Metallica › Lulu

  • 2011 • Vertigo 602527815978 • 2 CD

cd1 • 6 titres • 40:02 min

  • 1Brandenburg gate04:19
  • 2The view05:17
  • 3Pumping blood07:24
  • 4Mistress Dread06:51
  • 5Iced honey04:36
  • 6Cheat on me11:26

cd2 • 4 titres • 47:14 min

  • 1Frustration08:34
  • 2Little dog08:01
  • 3Dragon11:08
  • 4Junior dad19:29

enregistrement

Enregistré d'avril à juin 2011 au HQ à San Rafael.

line up

Kirk Hammett (guitares), James Hetfield (guitares, chant), Lou Reed (chant, guitares, continuum), Robert Trujillo (basse), Lars Ulrich (batterie)

Musiciens additionnels : Sarth Calhoun (électroniques), Jenny Scheinman (violons, arrangements cordes), Megan Gould (violon), Ron Lawrence (violon), Marika Hughes (violoncelle), Ulrich Maas (violoncelle sur les titres 7 et 8), Rob Wasserman (basse sur le titre 10), Jessica Troy (violon sur le titre 10)

remarques

chronique

Styles
metal
heavy metal
Styles personnels
lou reed fait du heavy metal

"Lulu"... Que d'histoires sur cette (double-)galette. Je pourrais presque m'arrêter là et vous dire : "allez-y, déchaînez-vous, la bête est prête à l'exécution publique !". Pas de guillotine ici, juste du lynchage pure et simple. Ça serait presque plausible, mais je vais quand même insérer mon p'tit grain de sable avant de vous laisser pourrir cette page de commentaires dont seuls vous êtes capables ! J'me lance ! Alors "Lulu", c'est la rencontre improbable entre Metallica, 30 ans de carrière dans le thrash metal, et Lou Reed, ancienne gloire du rock des années 60-70. Deux monstres musicaux dans des styles assez éloignés. Les deux artistes, qui se sont rencontrés lors d'une soirée jet-set, se sont dit que ça serait bien de faire un truc ensemble. Le genre de paroles (malheureuses ?), balancées au bout d'une dizaine de verres alcoolisés, qui généralement ne va pas plus loin que la durée de la soirée. Sauf que là, bah en fait, c'est allé jusqu'au bout !!! En même temps, Lou Reed, c'est un peu le gars que rien n'arrête ! Et de l'autre côté, Metallica, c'est un peu le groupe qui en fait qu'à sa tête, sans trop se demander ce que les gens vont penser. Donc, d'un certain point de vue, cette collaboration n'est pas si absconse qu'on aurait pu le penser de prime abord. En tout cas, faut être sacrément burné pour oser sortir un tel disque et affronter les hordes de fans (d'un côté comme de l'autre) qui seront déstabilisés par un tel disque. Les voilà donc au printemps 2011 qui nous préparent un "truc" qui sortirait pour Halloween la même année. A sa sortie, fin octobre 2011, je n'ai pas acheté le disque, j'ai attendu de voir quelques réactions... et je n'ai pas été déçu ! Je ne me souviens pas d'avoir vu un tel lynchage médiatique pour un disque, du style "le pire album de l'univers". Bref, ma curiosité a été piquée au vif. J'attendais de trouver l'album à un prix raisonnable. Ce n'est qu'au bout de 7-8 mois que j'ai pu mettre la main sur ce disque. Honnêtement, vu les réactions, je m'attendais à un truc absolument inaudible. Quelle déception !!!! Ça s'écoute !!! Mais oui, je vous assure, sans problème ! Par contre, faut vraiment dire un truc, eh les gars, ce "Lulu", c'est PAS un album de Metallica. Mais alors, pas du tout. "Lulu", c'est un disque de Lou Reed, le concept vient entièrement de lui, ainsi que les paroles. Metallica est là pour l'accompagner et faire ce qu'ils savent faire : du heavy metal. Point. Quand on part avec cette approche, ce disque, il n'a rien d'une bête monstrueuse. Il s'agit de quoi concrètement ? Du heavy metal gentillet avec Lou Reed qui récite son texte. On reconnaît très bien la patte de chacun des deux artistes. Au niveau du son, c'est bien le même son si caractéristique de Metallica, on reconnaît le jeu de Lars Ulrich avec ses breaks plus ou moins foireux, James pousse même un peu la chansonnette pour seconder Lou Reed. Seul Kirk Hammett est un peu en retrait vu qu'il n'y a pas de solos (la vedette ici, c'est Lou Reed...). L'album commence d'ailleurs étonnamment bien avec le début de "Brandenburg gate". Et puis, et puis... La sauce ne prend pas. Ce qui me rebute le plus dans cet album, c'est sa longueur. Tous les morceaux sont longs. A chaque fois, il y a un riff, une trame et... c'est tout. Il n'y a quasiment pas de variations sur les riffs principaux des morceaux, c'est ultra-répétitif et ça en devient chiant assez vite. Mais bon, écoutez Lou Reed sur un morceau de thrash metal comme "Mistress Dread", ça vaut son pesant de cacahuètes !!! C'est con parce qu'au bout de 5-6 écoutes, je trouve que ça tient plutôt la route, mais qu'au bout de 2-3 minutes de chaque morceau, on ne peut pas s'empêcher de vouloir passer au titre suivant. Et quand en plus, on voit qu'il s'agit d'un double-album de près de 90 minutes avec un dernier morceau absolument interminable, ça devient lourd. Mais en même temps, il s'agit de Lou Reed. Ce type ne peut pas faire un disque sans être obligé de faire son intéressant et de faire chier les gens. C'est un peu comme si le groupe était en répèt', qu'il trouvait un riff, qu'il mettait sa poésie par dessus et qu'il s'arrêtait là, qu'il ne voulait pas essayer de construire un morceau plus abouti avec des variations et une structure un peu recherchée. Un peu comme si nos compères avaient un peu bâclé le boulot. Dommage. J'aurais vraiment préféré un disque deux fois plus court, de 5-6 morceaux, mais vraiment travaillé. Je suis un peu déçu finalement, ça n'est ni une merde infâme, ni un truc inaudible, ni un album géniallissime incompris. C'est juste un gros pavé (faut quand même être préparé mentalement avant de s'enfiler le disque) avec des idées intéressantes, hélas, noyées dans des morceaux trainant en longueurs... Pas le truc le plus pourri de chacun des deux artistes, mais pas non plus le truc transcendant. Et si vous voulez vraiment un truc inaudible et imbitable de la part de Lou Reed, allez vous farcir l'"Issue 3" de "The stone" avec John Zorn et Laurie Anderson, là vous souffrirez. Et je ne parle même pas de "Metal machine music"... Ce "Lulu", un p'tit projet sans prétention au final, avec ses qualités et ses défauts. Je me sauve, je ne voudrais pas me retrouver au milieu du champ de bataille alors que vous serez en train de vous acharner sur cette bestiole...

note       Publiée le samedi 15 septembre 2012

Dans le même esprit, Nicko vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Lulu".

notes

Note moyenne        17 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Lulu".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Lulu".

Nicko › lundi 23 août 2021 - 14:38 Envoyez un message privé àNicko
avatar

I AM THE TABLE!!!

Note donnée au disque :       
torquemada › dimanche 27 octobre 2013 - 20:43 Envoyez un message privé àtorquemada

Mais je n'ai que du bien à dire de "Lulu" !

Note donnée au disque :       
Klarinetthor › dimanche 27 octobre 2013 - 19:52 Envoyez un message privé àKlarinetthor

Normalement aux enterrements, on évite de parler de Lulu et on ne dit que du bien du décédé.

torquemada › dimanche 27 octobre 2013 - 19:42 Envoyez un message privé àtorquemada

Ca sera son testament... ironie de l'histoire !

Note donnée au disque :       
Jean Rhume › lundi 18 mars 2013 - 00:17 Envoyez un message privé àJean Rhume

C'est comment une vie palpitante, déjà ?