Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLowFat › Hello, My Slaves!

LowFat › Hello, My Slaves!

cd/k7 | 14 titres | 17:48 min

  • 1 LowFat [1:12]
  • 2 KRUNGTHEP [1:10]
  • 3 TANUKI [0:57]
  • 4 Liar, Blubberer [1:06]
  • 5 Start Monday [1:51]
  • 6 Grandad got his Gun [0:40]
  • 7 Dame-Otoko~Useless man [1:28]
  • 8 So-Utsu Destruction [1:37]
  • 9 FxOxD [1:53]
  • 10 Condom and Matchstick [1:26]
  • 11 HOKORI [1:31]
  • 12 Say No, America [1:40]
  • 13 Hello My Slaves [0:45]
  • 14 CONNECT [0:44]

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré au E-Die Room Studio par Sano. Mixé par Sano.

line up

Sano (voix), Toppy (batterie), Yusuke (guitare), Chin (basse)

remarques

Version K7 (Revulsion Records) sortie à 100 exemplaires.

chronique

J’aime assez sa tronche, à ce tanuki – l’ursidé imaginaire sur la pochette. Son allure tranquille, pendant que par le phono il éjacule sa nuée de rejetons. Ses grosses boules à l’air. Son embonpoint placide, avec cet aplomb viens-pas-me-faire-chier. L’air de bonne compagnie, à part ça. D’ailleurs un des gosses semble jouer au go, à coté – avec un petit d’humain à tête-poulpe, les deux posés près d’une sorte d’escargot-champi géant… On les sentirais, pour un peu, les fragrances : glandes et spores. Et puis… C’est en couleurs ! Les gars de Lowfat – groupe « thaïlandais avec des japonais » – n’aplatissent pas le tranché des teintes, ne noient pas tout dans la grisaille sous prétexte que « ça va, c’est du punk », du hardcore. C’en est, pourtant – zéro doute quand ça déboule ! Du foutument vigoureux, braillé à fond « à l’asiatique » comme quand par là ils y vont – toutes tripes dehors mais sans jouer le drame, investi jusqu’à la moindre fibre sans peur d’avoir l’air ou pas ridicule. Sans doute pour ça que ça passe si bien – que ça chope sans relâche, le bref temps du bidule (même pas dix-huit minutes pour quatorze plages). Ça fracasse mais ça reste insolemment… Frais ! Intègre mais plein d’idées – on soupçonne la démarche « une idée vient, on l’attrape, on dénude, on creuse, on concentre… On travaille le truc jusqu’à le tenir parfaitement mais sans chichi et BOUM ! On balance, c’est dans la boîte ». (Enfin… En tout cas ç y ressemble fort, vue la crudité savoureuse de ce qu’ils envoient là). Des coreux qui ont l’air d’avoir encore de l’humour – ça se fait rare ? Et sans faire dans la farce, qui plus est… Une espèce de marche au synthé sur morceau titre, de courte virevolte, même, entre deux tactactac – pas plus long que les autres, le titre, en passant. Des couches-traces de larsens noise sur les toms roulés de l’intro. Ah oui, elle est revenue : j’ai la version K7 et sur celle là, ils l’ont foutu deux fois, l’album – une par face. Le jingle de KRUNGTHEP – enfin, cette espèce d’indicatif, limite un hymne de temps de pause dans un match de hockey. Ça repart vite en rupture – TACTACTAC, le retour. Gueulante. Furax et réjouissant. Couillon ? Pas plus que d’avoir l’air arty ou de la jouer trop tough. On s’y frotte. Ça laisse, on l’a dit, des odeurs et des marques. On découvre à y revenir mille détails : un passage drone-ambient sectionné net comme le reste ; des grattes qui d’un coup tissent comme si c’était du heavy – mais exprès pas dégrossi, gros grain ; l’inventivité, le troussé, le crampon de lignes de basse à deux note puis variante finale ; on ne se lasse pas de l’allant du truc, qui se court après frénétique sans jamais nous – ni se – lâcher. Nourriture sonore roborative mais jamais bourrative. Disque crampon l’air de rien. Bande-son parfaite en route vers loin – testé pour vous, l’option, ça marche ! Pas au pas. Tout le monde l’a chopée, d’une oreille à l’autre – d’accord, les dents un peu serrées… Ça évitera au moins qu’un ou unetelle se sectionne la langue aux incisives, aux creux et faîtes de l’un ou de l’autre cahot.

note       Publiée le lundi 30 juillet 2018

partagez 'Hello, My Slaves!' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Hello, My Slaves!"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Hello, My Slaves!".

ajoutez une note sur : "Hello, My Slaves!"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Hello, My Slaves!".

ajoutez un commentaire sur : "Hello, My Slaves!"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Hello, My Slaves!".