Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLowFat › Hello, My Slaves!

LowFat › Hello, My Slaves!

cd/k7 | 14 titres | 17:48 min

  • 1 LowFat [1:12]
  • 2 KRUNGTHEP [1:10]
  • 3 TANUKI [0:57]
  • 4 Liar, Blubberer [1:06]
  • 5 Start Monday [1:51]
  • 6 Grandad got his Gun [0:40]
  • 7 Dame-Otoko~Useless man [1:28]
  • 8 So-Utsu Destruction [1:37]
  • 9 FxOxD [1:53]
  • 10 Condom and Matchstick [1:26]
  • 11 HOKORI [1:31]
  • 12 Say No, America [1:40]
  • 13 Hello My Slaves [0:45]
  • 14 CONNECT [0:44]

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré au E-Die Room Studio par Sano. Mixé par Sano.

line up

Sano (voix), Toppy (batterie), Yusuke (guitare), Chin (basse)

remarques

Version K7 (Revulsion Records) sortie à 100 exemplaires.

chronique

J’aime assez sa tronche, à ce tanuki – l’ursidé imaginaire sur la pochette. Son allure tranquille, pendant que par le phono il éjacule sa nuée de rejetons. Ses grosses boules à l’air. Son embonpoint placide, avec cet aplomb viens-pas-me-faire-chier. L’air de bonne compagnie, à part ça. D’ailleurs un des gosses semble jouer au go, à coté – avec un petit d’humain à tête-poulpe, les deux posés près d’une sorte d’escargot-champi géant… On les sentirais, pour un peu, les fragrances : glandes et spores. Et puis… C’est en couleurs ! Les gars de Lowfat – groupe « thaïlandais avec des japonais » – n’aplatissent pas le tranché des teintes, ne noient pas tout dans la grisaille sous prétexte que « ça va, c’est du punk », du hardcore. C’en est, pourtant – zéro doute quand ça déboule ! Du foutument vigoureux, braillé à fond « à l’asiatique » comme quand par là ils y vont – toutes tripes dehors mais sans jouer le drame, investi jusqu’à la moindre fibre sans peur d’avoir l’air ou pas ridicule. Sans doute pour ça que ça passe si bien – que ça chope sans relâche, le bref temps du bidule (même pas dix-huit minutes pour quatorze plages). Ça fracasse mais ça reste insolemment… Frais ! Intègre mais plein d’idées – on soupçonne la démarche « une idée vient, on l’attrape, on dénude, on creuse, on concentre… On travaille le truc jusqu’à le tenir parfaitement mais sans chichi et BOUM ! On balance, c’est dans la boîte ». (Enfin… En tout cas ç y ressemble fort, vue la crudité savoureuse de ce qu’ils envoient là). Des coreux qui ont l’air d’avoir encore de l’humour – ça se fait rare ? Et sans faire dans la farce, qui plus est… Une espèce de marche au synthé sur morceau titre, de courte virevolte, même, entre deux tactactac – pas plus long que les autres, le titre, en passant. Des couches-traces de larsens noise sur les toms roulés de l’intro. Ah oui, elle est revenue : j’ai la version K7 et sur celle là, ils l’ont foutu deux fois, l’album – une par face. Le jingle de KRUNGTHEP – enfin, cette espèce d’indicatif, limite un hymne de temps de pause dans un match de hockey. Ça repart vite en rupture – TACTACTAC, le retour. Gueulante. Furax et réjouissant. Couillon ? Pas plus que d’avoir l’air arty ou de la jouer trop tough. On s’y frotte. Ça laisse, on l’a dit, des odeurs et des marques. On découvre à y revenir mille détails : un passage drone-ambient sectionné net comme le reste ; des grattes qui d’un coup tissent comme si c’était du heavy – mais exprès pas dégrossi, gros grain ; l’inventivité, le troussé, le crampon de lignes de basse à deux note puis variante finale ; on ne se lasse pas de l’allant du truc, qui se court après frénétique sans jamais nous – ni se – lâcher. Nourriture sonore roborative mais jamais bourrative. Disque crampon l’air de rien. Bande-son parfaite en route vers loin – testé pour vous, l’option, ça marche ! Pas au pas. Tout le monde l’a chopée, d’une oreille à l’autre – d’accord, les dents un peu serrées… Ça évitera au moins qu’un ou unetelle se sectionne à l’un ou l’autre cahot.

note       Publiée le lundi 30 juillet 2018

partagez 'Hello, My Slaves!' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Hello, My Slaves!"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Hello, My Slaves!".

ajoutez une note sur : "Hello, My Slaves!"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Hello, My Slaves!".

ajoutez un commentaire sur : "Hello, My Slaves!"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Hello, My Slaves!".