Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAborted / Christ Denied › Split CD

Aborted / Christ Denied › Split CD

cd 1 • 6 titres • 19:10 min

  • 1Aborted - Eructations of Carnal Artistry03:24
  • 2Aborted - Sea of Cartilage03:05
  • 3Aborted - Symposium of Semiology03:15
  • 4Christ Denied - Better Impaled than Crucified03:32
  • 5Christ Denied - Castration in the Name of God02:16
  • 6Christ Denied - The Uncreation03:38 [Reprise de Pyrexia]

enregistrement

Aborted : Enregistré, mixé et masterisé en décembre 1999 et janvier 2000 au CCR Studios à Zulte, Belgique. Christ Denied : Piste 4 et 5 enregistrées et mixées en juillet 1998, et piste 6 enregistrée et mixée en janvier 2000, au Noiselab Studio pour les 2 sessions.

remarques

chronique

Styles
death metal
grindcore
Styles personnels
death/grind

Voilà un split "à l'ancienne" qui ne rigole pas tellement, partagé entre les belges d'Aborted, dont j'ai déjà parlé ici, et le projet moins exposé Christ Denied, un duo espagnol au sein duquel on retrouve le guttural Dave Rotten d'Avulsed, accompagné de David Nigger, énigmatique musicien en charge de l'ensemble des instruments... Un split assez expéditif d'ailleurs, avec ses 19 minutes au compteur et trois pistes par groupe, autant dire que dès qu'Aborted entame les hostilités, on rentre vite dans le vif du sujet ! Enregistrés quelques mois après l'excellent "Purity of Perversion", les titres proposés sur ce split se placent dans la continuité du death/grind expéditif et étouffant des belges. On retrouve donc ce qui faisait le "charme" de ces derniers, de la voix démentielle de Sven à ces alternances furibardes de blasts et de parties plus dansantes bien taillées pour remuer des fosses ! Autant dire que même si aucun tube de se dégage de ces trois morceaux, Aborted délivre une nouvelle fois sur ce split largement de quoi contenter le bourrin avide en chacun de nous et... que la transition est rude quand déboule Christ Denied. En effet, si ce dernier projet lorgne également beaucoup du côté du death brutal ricain, avec satanisme outrancier et attitude "no compromise" à l'appui, il est notamment connu pour son utilisation régulière d'une boite à rythme et il faut bien admettre qu'après les plans groovy d'Aborted, le contraste est violent, et je reste très sceptique là-dessus, en particulier pour ce genre de death qui mise beaucoup sur la dynamique et le rendu organique. Le groupe espagnol sonne donc bien trop sec et moins accrocheur sur les parties rapides, malgré quelques riffs bien torturés et la voix inhumaine de Dave Rotten qu'on a également connu plus inspiré par ailleurs, on en reparlera probablement ! Et comme ils semblent apprécier les contrastes défavorables, le meilleur des trois titres proposés est certainement la reprise de Pyrexia (death US, je vous disais !), bien plus efficace. Au final, ce split vaut donc surtout pour la prestation déchainée d'Aborted et s'adresse comme souvent aux fans de l'un des deux groupes qui souhaiteraient au passage découvrir l'autre... autant dire que quelques fans des belges ont dû découvrir Christ Denied par ce biais... pas forcément pour le meilleur ! (Aborted : 4.5/6, Christ Denied : 2.5/6... 3.5 !)

note       Publiée le dimanche 17 mai 2020

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Split CD".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Split CD".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Split CD".