Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAgents of Abhorrence › Earth.Water.Sun

Agents of Abhorrence › Earth.Water.Sun

cd • 13 titres

  • 1Untitled
  • 2Salt And Earth
  • 3Sentimentality & Nostalgia
  • 4Viewing
  • 5Shock Treatment
  • 6Floodgate
  • 7Love Song
  • 8Outlines Remain
  • 9Sick Disguise
  • 10Puppet Fuck
  • 11The Audacity Of You
  • 12Under Earth
  • 13Once A Bind

line up

Max Kohane (batterie), Ben Andrews (guitare), Grant Johns (chant)

remarques

chronique

Styles
grindcore

J'ai des essaims dans la tête, des abeilles, des mouches, des frelons, qui m'empêchent parfois de penser les choses en haute définition. Ça nécessite bien souvent l'intervention d'un coup de fusil, l'eau de javel se révélant malheureusement inefficace la plupart du temps. Ce fusil, c'est mon grindcore. Mais encore faut-il être assez pointilleux sur le calibre pour ne pas voir le tir se barrer dans les nuages, ou le pied. Le grindcore, il faut vraiment y passer du temps, arpenter les discographies interminables, les collections de 7 pouces minables, les pochettes gores, pour trouver quelque chose qui sorte un peu du lot. Ma rencontre avec AoA, fruit du hasard, date de 2009/2010, lors d'un concert (excellent) de Pivixki, à Nantes – Pivixki, un duo grindcore piano / batterie entre Max Kohane et le fameux Anthony Pateras, que les amateurs de musique électronique connaissent bien. Tout ça fut très brutal et somme toute assez original, ça donnait envie de voir le type œuvrer dans un format plus classique. Quelle bonne idée ! Car ce « Earth Water Sun » est une vraie boucherie – oui, boucherie, excusez du cliché, tellement la guitare scie du bœuf qu'il t'envoie par palette de quinze dans la gueule à intervalles régulières comme un lance-balle, aidé il est vrai par un mixage assez chelou. Ça dure dix minutes, la violence est sans nom et ne cède jamais à l'hystérie trop facile. Le grindcore, c'est comme la blague du bon et du mauvais chasseur. Sauf que t'as aussi Discordance Axis en cover band du premier Assück. Ça vous paraît trop fort ? Attendez de voir les blasts beats, là, c'est comme s'ils visaient un par un les bestioles de mon essaim : dépeuplade garantie.

note       Publiée le samedi 8 juillet 2017

Dans le même esprit, saïmone vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Earth.Water.Sun".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Earth.Water.Sun".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Earth.Water.Sun".

nicola › samedi 8 juillet 2017 - 15:20  message privé !

Oh, j’ai cru voir un premier album de Supertramp.