Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAgents of Abhorrence › Relief

Agents of Abhorrence › Relief

cd • 17 titres

  • 1Thousand Year Seesaw
  • 2Everything Fails
  • 3Relax
  • 4Self Contempt
  • 5Expression Of What?
  • 6100% Negative
  • 7Piranha
  • 8Rotten In The Blocks
  • 9Come To Grips
  • 10Absorption Method
  • 11Under The Weight Of Its Own Face
  • 12Bad News
  • 13Ward Of Broken Neck
  • 14Without Another Chance To Get It Right
  • 15The Mistake Again Made, The Proof Again Put
  • 16An End To Its Abuse
  • 17It Doesn't Exist

line up

Max Kohane (batterie), Ben Andrews (guitare), Jacob Winkler (chant)

remarques

chronique

Styles
grindcore

Le bon goût, c'est de faire du grindcore aujourd'hui sans chercher à sonner comme une production Kurt Ballou. Faut dire aussi qu'en Australie la faune locale est assez peu versée dans les paillettes de l'underground, la faute à une chaleur pas possible qui fait cloquer la peau. AoA, augmenté d'un nouveau chanteur, celui des tarés de Roskopp (mais diminué de l'ancien, qui était superbe) et d'une nouvelle guitare au manche en aluminium (il faut ce qu'il faut ma bonne dame), continue sa route, jamais vraiment droite – les mirages, sans doute, ou le bush, ou l'alcool frelaté - peut être plus singulière encore, n'hésitant pas à emprunter du bremen hardcore, des trucs un peu plus... crust, voir catchy, malgré les blasts toujours aussi sauvage. Une manière d'être à la fois cool et irrémédiablement furieux (un label qui s'appelle Blastasfuk, c'est chaud). Le grindcore, faut dire, c'est tellement saoulant rapidement, qu'AoA c'est simplement l'un des deux ou trois meilleurs trucs arrivés au style depuis au moins dix ans.

note       Publiée le samedi 8 juillet 2017

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Relief".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Relief".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Relief".