Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIIron Monkey › Our Problem

Iron Monkey › Our Problem

cd • 7 titres • 50:21 min

  • 1Bad Year06:07
  • 2Supagorgonizer03:59
  • 3Boss Keloid05:23
  • 4I.R.M.S.06:29
  • 5House Anxiety03:49
  • 62 Golden Rules04:35
  • 79 Joint Spiritual Whip19:59

enregistrement

Enregistré au studio Backstage, Ripley, mars 1998. Produit / enregistré par Andy Sneap.

line up

Justin Greaves (batterie), Douglas Campbell Dalziel (basse), James David Luke Rushby (guitare), Dean Paul James Berry (guitare), John Paul Morrow (voix).

remarques

Sorti en cd. Réédité en vinyle en 2012. Sorti en coffret également avec le premier album en 2009, dans une version contenant le split EP suivant "We've Learned Nothing" avec Church of Misery initialement sorti en 1999 + une reprise de Cornucopia (Black Sabbath) sortie initialement sur la compilation / tribute à Black Sabbath "Masters of Misery". Illustration par Mike Diana.

chronique

Styles
hardcore
sludge
metal
metal extrême
Styles personnels
freedoom is against the law

On prend les mêmes et on re-dégueule. Dès les premières secondes en effet de cet « Our Problem », illustré par le non-moins obscène Mike Diana, c’est John Morrow qui crève l’écran. Enfin, il crève vraiment l’écran, à coups de pompe et de cutter, arrivant tel Cyrano sur le devant de la scène en éructant qu’il a, effectivement, beaucoup de problèmes, mais juste à lui, vous n’aurez jamais les mêmes, et en tout cas jamais exprimés comme ça ! Non-catharsis. Si vous n’aviez pas suivi, John Morrow, la voix du groupe, est mort peu de temps après ce machin, rappatrié lors d’une tournée sans l’aide du label ou du manager (Greaves nous racontant que ce sont les gars de Pro-Pain, avec qui ils tournaient, qui ont payé le billet d’avion entre la Pologne et l’Angleterre...). Malade puis mort alors que jeune, cette odyssée finale du John mis un terme à la vie d'Iron Monkey après avoir claqué la porte d’Earache, s’être fait entuber pour jouer devant quarante personnes toute leur carrière, et crever littéralement la dalle. Encore une autre anecdote à ce propos : Greaves raconte dans la même interview que les gars étaient vraiment fauchés. Lors de leur passage au Dynamo Open Air, ils trainèrent sur scène après le concert de Metalloche pour récuperer de la monnaie et des briquets qui auraient pu être oubliés ! Sans compter évidemment le fait qu’ils ne vivaient absolument pas de cette musique, bossant à côté, s’étant en plus fait un nombre considérable d’ennemis, étant donné qu’ils ne fallaient pas leur baver sur les rouleaux... ce qui arrivait fréquemment. Bref, John Morrow, une des plus belles voix du... black metal ? Que j’ai pu entendre, humainement impossible à refaire à la maison tellement c’est strident, glaireux, haineux, et en même temps méga bien foutu au niveau rythmique, car tout ici n’est pas gueulé n’importe comment, il y a du groove. Oui, même au niveau de la dégueulante mise en lumière. Justin Greaves, futur viré de « The » Electric Wizard signe également ici des parties qui me feront bouger le cul jusqu’à l’armageddon. Il reste au tableau des guitares / basse bateau au possible, recyclant comme je disais, à l’instar d’Eyehategod, les riffs de Saint Iommi et des disques de hardcore punk qui trainent à la maison. Alors, qu’est ce qui différencie au bout du compte cet album de l’autre ? Mis à part les bonus ajoutés dans la réédition par onc’ Pics... euh Earache ? Ben déjà, je l’écoute moins. Donc une boule de moins. Ou de plus. Mais au bout du compte, je ne sais combien de temps la sauce aurait tenu, ça aurait forcément fait plouf au bout d’un moment, cf. Eyehategod encore, le faux frère le plus proche d'Iron Monkey à mes oreilles, le seul ayant atteint le niveau de groove et de glairitude idéal pour headbanguer en fulminant contre le monde. Bourré, et de l'autre côté de l'océan. « Our Problem » reste quand même un gros, un immense deuxième album d’un groupe qui, et ce ne fut évidemment ni le dernier ni le premier, a atteint sa véritable notoriété que lorsqu’il fut mort et enterré...

note       Publiée le lundi 6 février 2017

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Our Problem".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Our Problem".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Our Problem".

Rastignac › mardi 24 octobre 2017 - 00:35  message privé !
avatar

Je prends les mesures extrêmes et malheureusement : ben toujours pas. :-(

Note donnée au disque :       
Klarinetthor › lundi 23 octobre 2017 - 21:22  message privé !

j'ai été passablement moyennement convaincu à la première écoute; je pense qu'il va falloir le travailler pour arriver à lui donner un statut. Pour l'instant j'en reste à de la compo (et evidemment du chant) bien loin des premiers.

Note donnée au disque :       
born to gulo › lundi 23 octobre 2017 - 18:29  message privé !

Même en zappant les boogies lourdauds du début ? Même - mesures extrêmes - en le réduisant à Toadcrucifier et The Rope ?

Note donnée au disque :       
Rastignac › lundi 23 octobre 2017 - 17:45  message privé !
avatar

Essayé deux fois, j'arrive pas à kiffer ce nouvel album. :-(

Note donnée au disque :       
Klarinetthor › lundi 23 octobre 2017 - 17:34  message privé !
Note donnée au disque :