Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMefitic › Woes Of Mortal Devotion

Mefitic › Woes Of Mortal Devotion

lp | 8 titres

  • 1 Grievous Subsidence
  • 2 Obloquī
  • 3 Noxious Epiclesis
  • 4 Eroding The Oblates Of The Lord
  • 5 Mendacious Psalmodĭa
  • 6 The Tomb Of Amaleq
  • 7 Pain
  • 8 The Swirling Columns Of Staleness

line up

G. (Chant, Basse), AtroR (Guitare), KrN (Guitare), Axor (Batterie)

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
occulte

Le gros death metal occulte rampant gras et maléfique ne lasse jamais. C'est son principe : renouveler l'expérience jusqu'à la nausée avec d'infimes variations (old school chez Incantation, mystique chez Grave Miasma, sauvage chez Teintanblood, mathématique chez Mitochondrion ou luciférien chez Antediluvian) en partant des mêmes bases : le gros son épais aux riffs à peine discernable de bouillie prémâchée, les growls grottesques et caverneux, la batterie bourrée de cymbales et primitives comme un sacrifice au couteau de table. Le gros death metal occulte rampant gras et maléfique en fout partout, tout fou qu'il est dans sa juvénile envie d'apocalypse biblique et d'appel aux Anciens ; une fausse immaturité, en réalité un amour sans fin pour les barbecues entre amis et les tables rondes littéraires concernant leurs auteurs fétiches de quand ils étaient adolescents – des auteurs grand public mais sincères, Clive Barker, Lovecraft, Stephen King (oui, lui aussi, parfois), Brussolo dans son meilleur. Mefitic est, à l'égard de ses aînés, peut être celui qui s’égare le moins, qui file droit comme animé d'une vengeance aveugle. Disons que ce qui le caractérise, plutôt que les déviations, les raccourcis, les ronds points ou les dos d'ânes, c'est bien l'accélération et la décélération massive, sans appuyer comme un malade sur les pédales, non, faut prendre soin des plaquettes ; l'impression donc que le voyage n'aura pas de durée fixe, trop rapide ou trop long, ça ne dépend plus de vous, et ça ne l'a jamais été. Alors attachez vos ceintures, direction Providence. Prudence, tout de même : c'est Sutter Cane qui conduit, en se marrant comme une baleine.

note       Publiée le vendredi 23 octobre 2015

Dans le même esprit, saïmone vous recommande...

partagez 'Woes Of Mortal Devotion' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Woes Of Mortal Devotion"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Woes Of Mortal Devotion".

ajoutez une note sur : "Woes Of Mortal Devotion"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Woes Of Mortal Devotion".

ajoutez un commentaire sur : "Woes Of Mortal Devotion"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Woes Of Mortal Devotion".

Klarinetthor › vendredi 23 octobre 2015 - 15:01  message privé !

bell artwork Tinnemans (qui lorgne un peu sur les BaN la)