Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNecromandus › Orexis of Death & Live

Necromandus › Orexis of Death & Live

cd • 16 titres

  • 1Mogidisimo
  • 2Night jar
  • 3A black solitude
  • 4Homicidal psychopath
  • 5Still born beauty
  • 6Gypsy dancer
  • 7Orexis of death
  • 8Mogidisimo (reprise)
  • 9Judy green rocket (live)
  • 10Still born beauty (live)
  • 11Homicidal psychopath (live)
  • 12Gypsy dancer (live)
  • 13Limpet man
  • 14A black solitude
  • 15Orexis of death
  • 16Night jar

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

enregistrement

Enregistrement original, Morgan Studios, Londres, Angleterre, 1972. Produit par Tony Iommi. Le concert a été enregistré le 30 mars 1973 au Casino de Blackpool, Angleterre.

line up

Bill Branch (chant), Dennis McCarthy (basse), Barry 'Baz' Dunnery (guitare), Frank Hall (batterie)

Musiciens additionnels : Tony Iommi (guitare additionnelle)

remarques

chronique

En 1970, le bassiste Dennis McCarthy, le guitariste Barry Dunnery, le batteur Frank Hall et le chanteur Bill Branch, tous rescapés de deux formations fraîchement séparées, créent ensemble un nouveau projet initialement baptisé Hot Spring Water vite renommé Necromandus. Influencés par le blues, le rock progressif et les thèmes sombres, ils se mettent à donner des concerts au point d'être remarqués par Tony Iommi qui va les prendre sous son aile, les laisser ouvrir pour Black Sabbath à plusieurs reprises, leur dégotter un contrat avec leur label (Vertigo), produire leur unique LP et même y jouer quelques parties de guitare. Voilà pour l'histoire parce qu'en réalité, le dit album enregistré en 1972 ne sortira pas avant 1999 ! La raison ? Le départ du guitariste qui enverra illico les bandes prendre la poussière sur les étagères de la maison de disques avant que les Italiens de Black Window ne les ramènent d'entre les morts en le publiant enfin. Et c'est là que débute la querelle. Cultes et artisans du proto-doom pour les uns, groupe de seconde zone honteusement engraissé des reliefs du Sabb' pour les autres, Necromandus divise. Il est certain qu'il existe un gouffre entre les pochettes occultes et la musique qu'elles abritent et que ces Anglais-là ne doivent finalement pas grand chose à Black Sabbath (ils se rapprocheraient plus d'un Led Zeppelin pâlichon avec une goutte de Doors). Leurs compositions oeuvrent dans un registre plutôt prog-folk pas désagréable mais assez terne, pas spécialement sombre et plutôt inoffensif. On rétorquera que le disque a vieilli, qu'il faut se replacer dans le contexte de l'époque mais cela ne suffit pas. Nous sommes bien éloignés des rituels sataniques de Black Widow, des riffs inquiétants de Black Sabbath ou même des expérimentations de Led zeppelin et du mysticisme des Doors ; les arrangements sont fades, les musiciens ne parvenant pas à dégager d'ambiance (tout repose sur un jeu de guitare maîtrisé mais pas spectaculaire pour autant) peu de mélodies marquantes ne ressortent du lot et on se demande légitimement ce qu'il en serait advenu de cet obscur quatuor si Tony Iommi n'avait croisé leur chemin. Même la prestation de ce dernier n'apporte aucune eau au moulin (j'oserai même affirmer qu'on ne la remarque pas), c'est dire s'il me paraît bien culotté d'y voir un artisan du doom. Pareil pour le live ajouté sur cette version, les gars se débrouillent très correctement mais ne se démarquent nullement du paquet de formations du genre pullulant à l'époque. Le chant ne dégage pas de charisme particulier, les arrangements sont convenus et traditionnels quant à l'exécution et Necromandus ne dispose pas d'un sens de la mélodie qui tue. Je le répète, cette galette n'est pas infecte mais elle n'a rien d'exceptionnel...A se demander ce que Tony a pu trouver chez ces types...

note       Publiée le mercredi 14 décembre 2011

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Orexis of Death & Live" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Orexis of Death & Live".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Connectez-vous ajouter une note sur "Orexis of Death & Live".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Orexis of Death & Live".