Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNU:N › Nothing unveils nothing

NU:N › Nothing unveils nothing

cd | 10 titres

  • 1 Entrance to illumination
  • 2 In April of 1984
  • 3 Under your stars above
  • 4 Scorpio rising
  • 5 Dawn of terrestrial birth
  • 6 Elysium for the weak
  • 7 Dance to the sun
  • 8 This city this woman
  • 9 Scorpio rising (flesh mix by Mortimor)
  • 10 Dance to the sun (nihilistic version)

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Vulcanalia Studio

line up

T.M., Pedro Eternal, Francisco Vaudeville

chronique

NU:N pour ‘Nothing unveils nothing’, NU:N pour ‘nous sommes un groupe goth portugais influencé par la spiritualité, la cosmologie mystique, comme Garden of Delight, Fields of the Nephilim ou Merciful Nuns, la musique des Sisters of Mercy (d’ailleurs notre chanteur a presque exactement la même voix) mais aussi les quelques classiques du gothic rock des 90’s (Nösferätü, pour certains riffs, Rosetta Stone pour les programmations punchy, parfois étonnamment légères dans leurs sonorités face à l’iconographie obscure avancée par le trio…). Naturellement, nous vivons aussi dans notre époque d’où les touches électroniques assez modernes (et les deux innommables remixes technoïdes à jeter à l’égout en fin de disque)’. NU:N pour ‘un groupe de plus dans la nébuleuse Nefs/Sisters, ni meilleur ni pire qu’un autre. Album bien produit, effort pour soigner les atmosphères (l’intro orientale de ‘Entrance to illumination’, le pachydermique, nocturne et dépouillé ‘This city this woman’), un sens de la mélodie pas dégueulasse…Mais aïe, aïe aïe, ils sont si nombreux en lice dans le style qu’aussi sincères que soient leurs compositions, elles ne proposent pas le petit plus qui marquerait la différence. Pas question de lanterne rouge mais inutile de songer à figurer sur le podium des vainqueurs pour autant. NU:N pour un groupe gothic rock de plus, sympathique mais pas transcendent, pour l’instant du moins.

note       Publiée le mercredi 11 février 2015

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

partagez 'Nothing unveils nothing' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Nothing unveils nothing"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Nothing unveils nothing".

ajoutez une note sur : "Nothing unveils nothing"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Nothing unveils nothing".

ajoutez un commentaire sur : "Nothing unveils nothing"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Nothing unveils nothing".