Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBThe Breath Of Life › Whispering fields

The Breath Of Life › Whispering fields

cd • 13 titres

  • 1The dark side
  • 2Forgotten sins
  • 3Cutting wings
  • 4Holy shrine
  • 5Shadows in the sky
  • 6To the wild
  • 7Sanctum
  • 8The souls remain
  • 9Waving to the shades
  • 10Invocation
  • 11Your whisperings
  • 12Nasty cloud 2012
  • 13Nasty cloud (acoustic)

enregistrement

Mars-mai 2012, Belgique

line up

Isabelle Dekeyser (chant), Benoît Sokay (basse), Giovanni Bortolin (claviers, programmation, violon), Didier Czepczyk (guitare, programmation), Marc Haerden (batterie, programmation)

remarques

chronique

Je pourrais en établir des parallèles entre 'Taste of Sorrow', premier cd de Breath of Life que j'ai chroniqué, et le dernier en date: même pochette moche, mêmes inspirations...Evidemment, quelques années se sont écoulées et le son est moins torturé qu'alors mais nos Belges n'ont pas perdu la flamme. Toujours ce goût des orchestrations soignées, cette manière de varier les ambiances, parfois même à l'intérieur du même morceau, cette variété de sons...La tendance s'était précisée depuis plusieurs albums déjà, Isabelle privilégie les variations hautes de sa voix, s'éloignant du modèle Siouxsie et conférant une impression plus aérienne telle qu'on la retrouve chez Collection d'Arnell Andrea. Là s'arrête la comparaison car la musique reste dans l'axe du combo: un rock gothique varié, aux circonvolutions tantôt sombres, tantôt plus planantes. Je reste admiratif du professionnalisme de la production, voilà des musiciens qui connaissent leur affaire, les riffs sont très inspirés, puissants mais jamais envahissants, la basse tapisse le fond de manière indicible et pourtant omniprésente. C'est là qu'intervient le bonus, un usage malin et maîtrisé du clavier qui témoigne d'une véritable recherche des sonorités et qui ajoute une coloration plus profonde encore à la musique du groupe, sans oublier la présence ponctuelle du violon, cerise sur le gâteau. Si de par le passé, Breath of Life a su user de manière futée de la boîte à rythmes, il est évident que la fluidité d'une batterie révèle tout son sel sur un album tel que celui-ci. Mon unique 'déception' ? La présence en bonus de deux versions de 'Nasty Cloud', l'une acoustique, l'une enregistrée en 2012, non pas qu'elles soient mauvaises, bien au contraire, j'admets qu'elle sont de haute qualité (la sensualité acoustique, c'est quelque chose), simplement elle me donnent l'impression que le groupe n'existe qu'au travers de ce hit alors que bien des compositions de leur répertoire, certes moins directes dans la mélodie, n'ont pas à rougir de la comparaison. Sur 'Whispering fields', on retiendra par exemple le beau 'Shadows in the sky', aérien mais jamais évanescent, 'Holy shrine' et sa magnifique intro batterie/violon, 'Sanctum' ou encore 'Cutting wings' pour l'aspect gothic rock plus rythmé. Je chipote, voilà du gothic rock de premier choix, travaillé, émotionnel et subtil tant dans l'orchestration que l'interprétation.

note       Publiée le mercredi 3 juillet 2013

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Whispering fields".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Whispering fields".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Whispering fields".