Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSThe Stompcrash › Directions

The Stompcrash › Directions

cd • 12 titres

  • 1Awoken from uneasy dream
  • 2The leaves begin to fall
  • 3The Black Dahlia
  • 4Memories
  • 5Cold luger
  • 6Cat's eyes
  • 7Enemy at your gate
  • 8Circles of mud
  • 9The only real thing
  • 10Hazel
  • 11Looking eastward
  • 12Back in the blue

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

West Link Studios

line up

Christian Celsi (chant, guitare), Daniela Palermo (chant, clavier), Grazia Mele (basse), Diego Itri (batterie)

remarques

chronique

The Stompcrash, un groupe qui fait les choses lentement et qui les fait bien...Cinq ans après leur premier album, les revoilà avec son successeur...Dès les premiers accords de 'Awoken from uneasy dream', le charme opère sans que l'on sache réellement pourquoi ou plutôt sans qu'on s'en aperçoive tant les orchestrations sont fluides et soignées...On concentre son attention sur le charleston entraînant pour remarquer soudain que c'est le chant profond de Christian Celsi qui nous emplit complètement. 'The Black Dahlia', voilà un titre (interprété cette fois-ci par Daniela Palermo) qui démarre de manière assez classique, pourtant quand éclate le refrain, on pourrait d'emblée le fredonner tant cette musique sonne familière. Aucune retenue, on se laisse allègrement porter par cette mélancolie suave d'où émane le sentiment qu'elle a été écrite pour nous, comme une compagne de longue date. Emotion déstabilisante que de parcourir une route nouvelle comme si elle nous était connue...On se surprend à rejouer les titres pour comprendre. Est-ce le chant ? Ces délicates harmonies de clavier ? Cette rythmique fluide et variée ? Tout ça à la fois ? Probablement. Mais The Stompcrash n'en ont pas fini avec nous car l'excellent 'Cat's eyes' nous cueille soudain par ses atmosphères nettement plus glauques ; le ton se fait plus inquiétant (le clavier fantomatique, les choeurs féminins sont du plus bel effet), plus appuyé. Les compositions suivantes renforcent cette impression, l'émotion est plus obscure, les rythmiques plus pesantes, les guitares agressives; on quitte l'automne pour s'enfoncer dans la nuit...Constante : le soin apporté aux arrangements. La musique n'a rien de simpliste, on y sent un travail de tous les instants, et pourtant elle nous happe avec une aisance indéniable. C'est vraiment du bon travail, nos Italiens ont affiné leur style initial pour en travailler les nuances, renforcer la diversité, accentuer les climats et le résultat est à la hauteur des espérances. Qu'il s'agisse de morceaux mélancoliques, purement gothiques, voir flirtant avec une forme de pop noire, les musiciens dominent leur sujet et 'Directions' propose plusieurs tubes imparables ('Cat's eyes', 'Hazel', 'Enemy at your gate' ou encore 'The Black Dahlia'). L'album peut maintenant s'achever de manière plus recueillie, dans des climats gris, prenants, avec un 'Back in the blue' à l'ambiance quasi religieuse. S'il faut attendre à nouveau cinq ans pour un disque de cette qualité, je saurai me montrer patient.

note       Publiée le mercredi 27 juin 2012

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Directions".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Directions".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Directions".