Vous êtes ici › Les groupes / artistesOOutremer › Turn into grey

Outremer › Turn into grey

cd • 5 titres • 30:00 min

  • 1Turn Into Grey05:41
  • 2Twilight Tyrants05:08
  • 3Left Unfound08:11
  • 4The Undertaker05:44
  • 5Outremer05:10

line up

Ola Malmström (Chant), Henrik Lindenmo (Guitares), Micke Jansson (Basse), Jocke Olofsson (Batterie)

remarques

chronique

Forcement, un groupe nommé "Outremer" signé chez les bouchers Singapouriens de Pulverised records, ça attire un peu l’œil, même si à l’écoute, on perd quand même beaucoup le feeling sable blanc, mer turquoise et cocotiers. Imaginez un peu un quatuor suédois (dont un ancien Sorcery, ce qui fait pas non plus un CV énorme) qui évoluerait dans un style évoquant pas mal Cathedral qui se mettrait à faire du Celtic frost (ou l’inverse), le tout saupoudré d’une petite touche Entombed période fuckin’rock’n’roll death metal motherfuckers. Donc une bonne dose de gros riffs de guitare façon fuzz / groove et ralentissement de la mort avec section rythmique à l’avenant, le tout doté d’un son à la fois bien massif et bien chaud qui caresse carrément l’auditeur/Doomster dans le sens du poil, jusque là ça le fait méchamment bien. Moins évident à appréhender, le chanteur qui réussit quant à lui la performance (tout à fait respectable sur le principe) de caser en 5 morceaux tout les tics vocaux inhérents aux braillards des combos précités, ce qui nous donne tout au long du disque de beaux moments de lyrisme, avec mention spéciale au morceau-titre qui se prononce en fait "TTteeeuuurrrn intou grrrey-grey-grey-yeah ! ouh !", ce qui aide déjà beaucoup, et le second morceau se nomme "Twilight tyrant", suffisamment parlant pour que je m’épargne la "phonétisation". Bref, globalement du gros client, mais qui malheureusement pèche pas mal à 2 niveaux : sur certains passages, les emprunts aux influences frôlent très fortement le copié/collé, et surtout, le groupe se laisse parfois un peu emporter dans sa démesure ultra rock’n’roll, et si cela fait bien évidemment partie intégrante du truc, on arrive presque à se lasser sur seulement 5 titres, ce qui rend au final cet EP pas forcement indispensable mais cependant largement recommandé si vous avez usé vos "Ethereal mirror" et "Monotheist", ça vous changera, un peu ... (mais pas trop).

note       Publiée le mercredi 30 septembre 2009

Dans le même esprit, yog sothoth vous recommande...

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Turn into grey" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Turn into grey".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Connectez-vous ajouter une note sur "Turn into grey".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Turn into grey".

mangetout Envoyez un message privé àmangetout

Ne pas oublier de remuer souvent, la forte teneur en graisse pourrait faire accrocher au fond !

empreznor Envoyez un message privé àempreznor

C'est exactement ça, 350g de cathedral, 150g de CF, tu laisses mijoter, et pouf.

born to gulo Envoyez un message privé àborn to gulo

slurp