Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAndrogyn Network › Earsex

Androgyn Network › Earsex

cd • 13 titres

  • 1Pleasure 0:27
  • 2Government Is The Problem 4:12
  • 3Dead Sally 4:00
  • 4Brain Surgery 5:05
  • 5Cannibalistic 4:15
  • 6Punk Box Machine 4:09
  • 7Hard Sensation 4:21
  • 8Be In My Porno 4:02
  • 9Earsex 2:06
  • 10Insane Hypnose 7:14
  • 11Pay 4 Sex 4:05
  • 125 Seconds 4:06
  • 13Highway 666 (2002 Remix) 5:33

line up

Daniel Técoult & Deborah Técoult

remarques

chronique

Styles
techno
techno hardcore
Styles personnels
androgyn speedcore

Monsieur et madame Radium ont un hermaphrodite, comment s'appelle-t-il ? Androgyn Network, qui a secoué plus d'une rave party et s'est animé d'une volonté d'en découdre avec l'image masculine et misogyne qui colle inéluctablement à tout genre musical un tant soit peu extrémiste ou violent. Il sera donc ici question de 'speedcore sensuel' (sic) ; ne me demandez pas pourquoi, on reste musicalement dans du speedcore bien de chez nous ; sans surprise Micropoint période 'Neurophonie' (en commencant par 'New Therapy') vient immédiatement en tête pour la sécheresse des kicks et le sampling sci-fi ; et inévitablement Liza'n'Eliaz (tiens, une femme androgyne) pour le psychédélisme latent des moultes tournoiements et gazouillis électroniques. 'Earsex' est indubitablement pensé pour le mix et le live ; avec un tel déploiement d'efficacité ('Dead Sally', le scratching-ras-du-sol 'Punk Box Machine', le presque-Moleculez 'Highway 666'), inutile de dire que le groupe se maintient très bien dans le style. Un mot en particulier sur 'Insane Hypnose', tout à fait à part, beaucoup plus précis, souple et psychotropique – ceux qui pensent Neurocore ont vu juste ! Seulement voilà, considéré dans son ensemble, 'Earsex' se baise par une oreille et ressort par l'autre, ne casse aucun mur et ne provoque rien d'autre qu'un doux frisson dans l'échine, un effleurement dans la nuque ou une caresse dans les cheveux. Manque de futurisme pour être regardé par les uns, manque de radicalisme pour les neuneucoreux ? Qu'à cela ne tienne, Androgyn Network passera entre les deux et ravira ceux qui comme moi ne peuvent passer une journée sans s'enfiler une petite dose nécessaire de bonne humeur.

note       Publiée le jeudi 17 septembre 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Earsex".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Earsex".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Earsex".

Browning › mercredi 15 décembre 2010 - 14:29  message privé !

le CD que j'écoute le moins de ma collec. Rébarbatif au possible. Je le garde comme souvenir d'une époque, rangé entre une casquette cloutée et un vieux tiquet du Teknival.

ericbaisons › mercredi 15 décembre 2010 - 00:05  message privé !

pour ça que je devais kiffer

Wotzenknecht › mardi 14 décembre 2010 - 23:36  message privé !
avatar

Haha mais c'est vraiment pareil tout du long ; un vrai manège pour gosses

empreznor › vendredi 18 septembre 2009 - 11:21  message privé !

J'aime bien ses samples brefs et efficaces, rien de special mais c'est un peu sa signature

Wotzenknecht › vendredi 18 septembre 2009 - 11:18  message privé !
avatar

c'est peut-être mal explicité dans le texte mais Daniel Técoult est Radium de Micropoint, donc pas étonnant qu'on dirait