Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSTommi Stumpff › Terror II

Tommi Stumpff › Terror II

cd • 10 titres

  • 1Robots kill the Japanese
  • 2Niemals mehr
  • 3Le Chien Andalou
  • 4Terror II
  • 5Meine Sklavin
  • 6Eliminator
  • 7La lueur
  • 8The German beat
  • 9...und so sterbt alle !
  • 10Extrême

enregistrement

Skyline Studios, Düsseldorf, Allemagne

line up

Tommi Stumpff (chant, musique, programmation)

remarques

le livret et le cd contiennent de graves erreurs de track list en annonçant: 1/Meine Sklavin 2/Eliminator 3/la Lueur 4/The German beat 5/Robots kill the Japanese 6/Niemals mehr 7/Le Chien Andalou 8/Terror II 9/...und so sterbt alle ! 10/Extrême

chronique

Un punk allemand fait connaissance avec un musicien belge qui lui présente la scène EBM de son pays; séduit, il quitte son groupe pour se lancer en solo et développer un style particulier et personnel mêlant ces deux influences. Comme tout pionnier, Tommi Stumpff n'aura jamais la reconnaissance qu'il aurait mérité malgré une poignée d'albums efficaces dont ce 'Terror II' sorti en 1989. Le véritable talent de notre Allemand est de surprendre, de développer ce que l'on n'attend pas...Influences EBM certes mais sa musique ne se résume pas uniquement à faire danser; de la rage punk ? Oui mais dans l'intensité, pas forcément dans la violence. Et quelle diversité ! 'German beat' avec sa touche symphonique et sa rythmique martiale a un petit arrière-goût de Laibach tandis que 'La lueur' se fait plus tranquille, presque mélancolique, atmosphère présente également sur 'Niemals mehr'. N'oublions pas le magnifique 'Le chien andalou', très EBM dans ses lignes mais chanté d'une manière punky, pareil pour 'Eliminator'. 'Robots kill the Japanese' échappe à toutes ces étiquettes par des constructions qui ne sont pas sans évoquer Klinik, quant à 'Eliminator', il oeuvre dans une voie similaire en renforçant l'aspect malsain. Autre caractéristique, une certaine économie de notes qui permet à l'artiste de flirter avec quelques aspects de la minimal wave, l'aspect froid en moins, la touche grinçante en plus ('Meine Sklavin', 'Extrême'). Faut-il nuancer le propos ? On peut admettre que certaines sonorités ont pris un coup de vieux mais au final, ce disque tient plutôt bien l'épreuve du temps et son efficacité demeure intacte.

note       Publiée le mercredi 13 mai 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Terror II".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Terror II".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Terror II".

Solvant › vendredi 15 mai 2009 - 00:11  message privé !

TRES BON! Un bon moment varié & instructif.

Note donnée au disque :       
empreznor › mercredi 13 mai 2009 - 22:42  message privé !

ça donne envie