Vous êtes ici › Les groupes / artistesSTommi Stumpff › Mich kriegt ihr nicht ( back up 1982-1985 )

Tommi Stumpff › Mich kriegt ihr nicht ( back up 1982-1985 )

cd • 11 titres

  • 1Crève petit con
  • 2Zu spät
  • 3Die Stimme des Herrn
  • 4Contergan punk
  • 5Mich kriegt ihr nicht
  • 6Menetekel
  • 7Seltsames Glück
  • 8Der letzte Idiot
  • 9Ehre und Blut
  • 10I hate New-York
  • 11Mäckie Messer

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

enregistrement

1-3, Klangwerstatt, Düsseldorf, Allemagne, 1982. 4-5, Conny Plank's Studio, Neukirchen, Allemagne, 1983. 7-9, Conny Plank's Studio, Neukirchen, Allemagne, 1985. 10-11, Can Studio, Weilerswist, Allemagne, 1983/84. 6, Ata Tak-Studio, Düsseldorf, Allemagne, 1984

line up

Tommi Stumpff (chant, musique)

remarques

chronique

Aaaargh, pourquoi Tommi Stumpff n'est-il pas plus connu de par nos francophones contrées ? Du coup, ses disques sont aussi faciles à trouver que des bouclettes sur le crâne d'Achille Talon. Enfin, j'ai tout de même réussi à mettre la main sur cette sympathique compilation groupant quelques maxis et autres titres épars. On pourrait qualifier Tommi de punk électronique en précisant que sa révolte n'est pas à chercher dans la violence mais l'intensité et l'aigreur du discours, sans oublier une bonne dose d'humour noir et grinçant. Sa musique affectionne tantôt les structures ultra minimales, quelque part entre les premiers Die Krupps, Fad gadget et Liaisons Dangereuses; c'est le cas sur les excellents 'Crève petit con' et 'Zu spät' (désenchanté à souhait). Parfois le propos se fait plus agressif avec des effets saturés sur le chant (plus colèrique lui-aussi) et des sonorités plus grinçantes et électriques comme sur le bon 'Contergan punk' ou le génial 'Letzte Idiot' et ses nappes aiguës, sans parler de 'Mich kriegt ihr nicht' aux échos punkoïdes ou 'Seltsames Glück'. Car c'est là le talent de Tommi, toujours placer un sample de violon au mileu du chaos, de la mélodie dans la saturation, accompagner la froideur du discours de tristesse... Parlons encore de ses expérimentations ironiques ('Die Stimme des Herrn', collage de vocalises divers, sur un beat étouffé très Deutsche Welle) et de sa reprise électro-indus de 'Mäckie Messer' et tout sera dit. Bien sur, il y a bien une ou deux faiblesses, quelques structures similaires à la longue mais rien que pour les quelques hits, cet album vaut l'achat.

note       Publiée le jeudi 19 janvier 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Mich kriegt ihr nicht ( back up 1982-1985 )".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Mich kriegt ihr nicht ( back up 1982-1985 )".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Mich kriegt ihr nicht ( back up 1982-1985 )".

Lau › vendredi 29 mai 2020 - 13:44 Envoyez un message privé àLau

Un peu répétitif par moment, Menetekel et I hate New-York m'ont un peu soûlées, à part ça, c'est franchement bon.

Note donnée au disque :       
empreznor › mardi 9 juin 2009 - 22:58 Envoyez un message privé àempreznor

ce mec est bizarre, la premiere ecoute m'a bien deboussolé surtout les improbables chansons en francais

Solvant › dimanche 20 janvier 2008 - 00:15 Envoyez un message privé àSolvant
Voilà l'illustration parfaite du topic "Ces groupes qui vous rendent egoistes". Tommi Stumpff est à MOI, comme Richard Hell l'aurait été si j'avais eu 10 de plus. Tout y est de l'agressivité, du dénudement, du bruit & de la fureur, de la dérision macabre, de l'expérimentation, beaucoup trop de nuits sans dormir, du terrorisme intellectuel, de drogues, de plans glauques... Tout.
Note donnée au disque :