Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGraven › The shadows eternal call

Graven › The shadows eternal call

8 titres - 37:38 min

  • 1.Prologue
  • 2.Horde Of Wolves
  • 3.The Glorious End
  • 4.Lords Of The Winter
  • 5.Swarm Of The Night
  • 6.From A Distant Past
  • 7.The Presence Of Death
  • 8.The Shadows Eternal Call

enregistrement

Enregistré au studio Sound-Art en mai 2005

line up

Zingultus (chant) Mardar (guitare, basse) Vronth (batterie)

remarques

version lp limitée à 500 copies dont 100 en splatter lp

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black metal

Trois ans aprés "Perished and forgotten", les Allemands de Graven reviennent avec "The shadows eternal call". Pas de gros changement à l'horizon, toujours ce raw black trop influencé par Darkthrone, une petite amélioration au niveau du son cependant, mais ça sonne toujours bien cru. Alors certes, c'est pas mal fait, il comporte quelques bons passages, mais c'est tellement générique et peu original que ça en devient vite chiant. Je m'ennuie quand j'écoute ce disque, tant d'autres groupes font la même chose en bien mieux. C'est simple, j'ai la constante impression d'écouter un plagiat total du "Transilvanian hunger" de Darkthrone, c'est flagrant à l'écoute de titres comme "Lords of the winter" ou "From a distant path". Même Vronth le batteur joue à la manière de Fenriz. Ce qui pourrait être un groupe intéressant tourne donc à l'inutile et au dispensable, sans aucune identité propre. Il n'y a que la pochette qui ne soit pas à jeter. Ils ont poussé le vice jusqu'à pratiquement pomper un morceau de Darkthrone comme titre de leur album: "The dance of eternal shadows", ça vous rappelle rien? Alors certes, beaucoup de groupes sont influencés musicalement par Darkthrone mais là je trouve que c'en est trop, c'est d'une platitude affligeante et d'un manque d'intérêt complet. Que dire de plus, pas grand chose, je suis aussi peu inspiré pour écrire une chronique plus développée que Graven à l'écriture de ce disque, c'est dire. Autant écouter les origines que représentent Darkthrone que cette pâle resucée sans âme. Inutile.

note       Publiée le samedi 15 avril 2006

partagez 'The shadows eternal call' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The shadows eternal call"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The shadows eternal call".

ajoutez une note sur : "The shadows eternal call"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The shadows eternal call".

ajoutez un commentaire sur : "The shadows eternal call"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The shadows eternal call".

vargounet › samedi 15 avril 2006 - 19:15  message privé !
Je trouve que perished and forgotten est un album bien sympa et je n'y ai absolument pas vu une pale copie de Darkthone. Par contre je ne me suis pas interessé à la suite ...
kuroikarasu › samedi 15 avril 2006 - 18:16  message privé !
ouaip ^^ C'est vrai que c'est le genre d'album totalement inutile...
Note donnée au disque :       
Iormungand Thrazar › samedi 15 avril 2006 - 17:43  message privé !
tu veux dire pour le nom du groupe? J'ai tellement l'impression d'écouter du Darkthrone que sans y penser j'ai mis Darkthrone mais c'est corrigé bien entendu.
Note donnée au disque :       
kuroikarasu › samedi 15 avril 2006 - 17:37  message privé !
Hum, y a comme un problème là non ? he he :D
Note donnée au disque :