Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKKrieg › The black plague

Krieg › The black plague

18 titres - 71:11 min

  • 1/ The church - 2/ My wandering through the ancient mists - 3/ Snowfall - 4/ Warum (victory marches eternal) - 5/ Call of the primitives / battle at creatoins end - 6/ An endless path - 7/ Reanimation of the long departed - 8/ The mirror reflects ? - 9/ Battlegod - 10/ Fallen ones - 11/ A crumbling shrine - 12/ Ruin under the burning skies - 13/ Maelstrom - 14/ Intro - 15/ Clodwind flame - 16/ Arising warkult - 17/ The withering of eve - 18/ Devil pig

enregistrement

Titre 1 enregistré en 2000 - Titres 2 et 3 issus de la démo de 1995 - Titres 4 à 8 issus de la demo "Endles path" 1996 - Titres 9 et 10 issus du promo "Battlegod" 1996 - Titre 11 tiré de "A crumbling shrine" 1998 - Titres 12 et 13 issus de "Sono Il Scherno" 1998 - Titres 14 à 17 tirés de la démo "Tormenting necrometal" 1999 - Titre 18 enregistré en répétition en 2001

line up

N. Imperial (chant, guitare [2-3,11-18], tous les instruments [4-10]), H.C. (batterie [2-3]), J. Tardy (batterie [11-17]), Azag (guitare [12-13]), Soth (basse [12-13]), Bestial Warhammer (batterie [18])

remarques

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
black metal

"The black plague" est une compilation qui regroupe tout un tas de vieilleries que Krieg a pu enregistré dans un passé proche ou lointain, remontant même à l’époque où le groupe s’appelait Imperial. Et force est de constater que le parcours du groupe au fil du temps n’a pas toujours été de grande qualité, principalement sur les anciens enregistrements. En effet, le black proposé sur les premiers morceaux de cette compilation ne véhicule pas grand-chose, d’une part à cause d’une production assez immonde, et d’autre part car les compositions ne sont pas forcément très recherchées. Un des autres atouts qui fait aujourd’hui la force de Krieg, à savoir la voix de Lord Imperial, est elle aussi absente des plus vieux titres, et manque cruellement à l’ambiance générale des enregistrements. Les pires titres sont sûrement ceux de la toute première démo (titres 2 et 3), ainsi que les titres 9, 10 et 18. En effet, ces trois derniers ont une production véritablement minable, donnant l’impression que le groupe joue au fin fond de sa cave, et à un volume très faible. Concernant, le reste, on est en présence de bons titres, dont certains sont mêmes excellents ("A crumbling shrine" ou "Cold wind flame"), ce qui permet de rehausser le niveau général d’une compilation qui retrace parfaitement le parcours de Krieg, mais que l'on réservera au plus purs fan des Américains.

note       Publiée le samedi 30 mars 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The black plague".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The black plague".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The black plague".

Dead26 › mercredi 15 avril 2015 - 18:36  message privé !

The black plague, un des disques les plus accessible du groupe ainsi qu'une très bonne compilation pour ceux qui voudraient découvrir les débuts de Krieg avec l'excellente demo "endless pain" qui reste pour moi un monument du groupe. Le son est assez inégal entre toutes les différentes périodes mais n'empêche que ça reste du tout bon pour tout fan de Krieg. Un cd que je m'écoute encore régulièrement avec la superbe reprise de Von à la fin. Toute une histoire ce cd....

Note donnée au disque :       
Tomas Chatterton › mercredi 4 février 2004 - 12:28  message privé !
Ben je cherche toujours ce disk en vain ...
Note donnée au disque :       
Tomas Chatterton › dimanche 6 octobre 2002 - 14:44  message privé !
Je ne suis pas d'accord avec la chronique , pour moi "Fallen Ones" et ces autres morceaux ont la production la meilleur possible , ce son tres faible et lointain , rajoute encore plus de desespoir et de tristesse a ces morceaux qui en sont deja remplis , non vraiment "Fallen Ones" s'ecoute tres tres fort et là , il met l'auditeur dans un etat de mort quasi-psychologique , au bord du gouffre en somme .
Note donnée au disque :       
Tomas Chatterton › dimanche 30 juin 2002 - 17:38  message privé !
Bravo Omega , tu as assure , merci beaucoup .
Note donnée au disque :       
Omega › dimanche 30 juin 2002 - 17:24  message privé !
Ah ben non, je me suis pas trompé, c'est bien Gustave Moreau (1826-1898) et le tableau en question s'appelle "L'Apparition". Je suis vraiment trop fort.