Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGeneration X › Perfect hits 1975-81

Generation X › Perfect hits 1975-81

cd | 15 titres

  • 1 Dancing with myself
  • 2 Your generation
  • 3 Ready, steady, go
  • 4 Untouchables
  • 5 Day by day
  • 6 Wild youth
  • 7 Wild dub
  • 8 One hundred punks
  • 9 King rocker
  • 10 Kiss me deadly
  • 11 Gimme some truth
  • 12 New order
  • 13 English dream
  • 14 Triumph
  • 15 Youth, youth, youth

line up

Tony James (basse), Billy Idol (chant, guitare), Bob Derwood Andrews (guitare), Mark Laff (batterie)

chronique

Styles
punk
Styles personnels
old school punk rock

Un peu de mathématiques si vous voulez bien...prenons une date au hasard, 1976 par exemple, ajoutez-y un adolescent aux cheveux blonds décolorés répondant au sobriquet de Billy Idol, j'additionne avec un bassiste, Tony James (plus tard à la base de Sigue Sigue Sputnik), qu'obtiens-je ? Un X bien entendu, celui de Generation X. Et à quoi sert ce Generation X ? A jouer du punk rock, ma bonne dame ! On peut certes se demander si leur renommée eût ensuite été la même si leur chanteur n'avait eu la carrière solo que l'on sait. Ils avaient pourtant déjà décroché un hit que Billy reprendra d'ailleurs: 'Dancing with myself', lequel, et c'est la moindre, ouvre les feux de cette compilation plutôt pas mal fichue. La baptiser 'Perfect hits 1975-81' est un brin trompeur puisque les premières tentatives n'auront jamais mené très loin (un 45-t sous le nom de 'Chelsea') et que ce n'est qu'en 1977 que le groupe éclatera réellement, pour deux albums 'Generation X' et 'Valley of the dolls', pour finalement splitter en 81 sous le nom de Gen X; carrière brève comme beaucoup de formations de l'époque. Leurs chansons sont néanmoins plaisantes: rythmées, elles ont une approche assez catchy de la mélodie qui les rend plutôt attirantes, des pièces comme 'Dancing with myslef', 'Youth youth youth', 'Your generation' ou encore 'One hundred punks' ont vite fait de le prouver. Sans faire hurler au génie, elle ont ce charme presque pop des tout débuts du punk et montrent que le duo Idol/James avait bien les qualités pour oeuvrer dans la musique. A noter une version dub de 'Wild youth' au feeling presque Sigue Sigue Sputnik avant l'heure avec sa rythmique dépouillée et ses effets d'échos et une reprise du 'Gimme some truth' de John Lennon.

note       Publiée le vendredi 23 février 2007

partagez 'Perfect hits 1975-81' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Perfect hits 1975-81"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Perfect hits 1975-81".

ajoutez une note sur : "Perfect hits 1975-81"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Perfect hits 1975-81".

ajoutez un commentaire sur : "Perfect hits 1975-81"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Perfect hits 1975-81".

Yougli › samedi 24 février 2007 - 00:15  message privé !
compilation fort plaisante effectivement...parfaite pour découvrir le groupe...à classer quelque part entre les damned (pour le coté punk fun)et les buzzcocks (pour le coté pop)...sans quand même avoir le talent de ces deux formation... mais le troisième album du groupe "kiss me deadly", paru sous le nom gen X est vraiment pas mal non plus...tout ça avant que Tony James n'aillent faire un petit tour chez les sisters of mercy
Note donnée au disque :