Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFinal › One

Final › One

cd • 8 titres • 77:46 min

  • 1Fall
  • 2Light underground-Dark overground
  • 3Awake but numb
  • 4Despotic
  • 5Round our bodies
  • 6Hold me
  • 7Death-Love dealer
  • 81983-1987 (edits)

enregistrement

Composé et enregistré par Justin K. Broadrick, Grande-Bretagne, 1993, sauf 8, enregistré 1983-1987, retravaillé en 1993.

line up

Justin K. Broadrick (guitares et toutes manipulations)

Musiciens additionnels : Elizabeth B. (collaboration sur 7), Andy Swan, Guy P., Nik Bullen & Paul Neville (collaborations sur 8)

remarques

L'édition Sentrax dure 79:59. La réédition chez Subharmonic ampute le titre 8 de quelques minutes.

chronique

Styles
ambient
indus
Styles personnels
evolutive ambient

Final ou le plus vieux de tous les projets musicaux connus de Justin K. Broadrick. A ce titre, les travaux primordiaux sont présents en fin de ce premier album dans un assemblage bruitiste lancinant et industriel dans lequel on pourrait presque percevoir des embryons "fleshiens". C'est donc 10 ans après avoir donné un nom à son projet le plus atmosphérique que l'anglais édite son premier effort chez Sentrax (l'année suivante chez Subharmonic) et on ne peut s'empêcher de reconnaître sa "patte". Difficile d'ailleurs de préciser réellement en quoi, la guitare est ici au service de l'ambiance, jouant des arpèges ou malmenée dans un but de mur sonore épais autour duquel s'organise de longues nappes flirtant avec une forme de proto-dark ambient, mais également d'un univers plus cosmique, rituel ("Light underground") voire élémentaliste ("Awake but numb","Despotic" ). Final est surtout et avant tout marqué par une caractéristique qui se manifeste sur chacune de ses apparitions : l'imprévisibilité dans un univers cohérent et identifiable, l'incapacité pour l'auditeur à deviner de quelle manière l'album se terminera. Cette caractéristique évolutive n'enferme pas pour autant la volubilité créative de Broadrick (on en a la preuve depuis une vingtaine d'années désormais) mais l'inscrit au contraire dans une logique de cercles concentriques dans la surface desquels tout serait possible et imaginable.

note       Publiée le dimanche 12 novembre 2006

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "One" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "One".

notes

Note moyenne        3 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "One".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "One".

Marco Envoyez un message privé àMarco
avatar
Pas que je sache non, certainment quelques trucs inutilisés c'est bien possible. Mais tu confonds peut-être avec "Pure II" sur Pure de Godflesh ;)
Note donnée au disque :       
juj Envoyez un message privé àjuj
... d'ailleurs, il se termine sur des live (retravaillés) de fall of because
Note donnée au disque :