Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPCraig Padilla › Ibiida Lahaa

Craig Padilla › Ibiida Lahaa

5 titres - 58:00 min

  • 5 Chapitres

line up

Craig Padilla : Keyboards, synthétiseurs et FX Bart Hawkins : Montage vidéo

chronique

Styles
electro
Styles personnels
musique Électronique ''landscape''

Voir la Musique Électronique! Depuis 2 ans, le monde de la MÉ s’ouvre de plus en plus à la vidéo, au monde du DVD. Jean Michel Jarre propose des spectacles haut en couleur, Mind Flux, des graphiques sur une musique très appropriée et d’autres artistes présentent leurs musiques sur des images de la nature. Les Américains sont fort à ce niveau, eux qui affectionnent les sonorités dites ‘’ landscape‘’. Craig Padilla a offert sa musique au cinéaste Bart Hawkins, pour l’accompagner dans un voyage cinématographique, justement à saveur ‘’ landscape‘’, d’une intense beauté visuelle. Tournée en haute définition, Ibiida Lahaa qui signifie ‘’ Je deviens en transe’’ en langue Wintu (je n'ai pas vraiment trouvé de liens, hormis la nature), est l’exemple parfait que la MÉ est un monde subjectif où la synthèse s’harmonise avec l’imagination débordante de tout rêveur audacieux. Et ça Bart Hawkins l’a compris. Tout au long de ce voyage vidéo/audio, les deux artistes multiplient les clins d’œil artistiques qui étonnent et charment, tant par la beauté que les effets visuels d’une perspicacité très stylisée. La musique de Padilla berce les images avec une justesse touchante, comme si le rêve pouvait se concrétiser par l’œil d’une caméra assoiffée de tourments et de tendresse. Que ce soit sur les berges, à flots de torrent, sur les cimes brumeuses ou à flanc de montagne, la tendresse et la profondeur de Padilla cohabite admirablement avec la beauté des éléments de la nature. Les prises de vue d’une lune sombre et intrigantes sont à couper le souffle. Seules, ces images ne pèsent pas lourds, car Hawkins ne réinvente pas le cinéma d’émotion, ni naturiste. Mais la musique de Padilla est tout simplement majestueuse. Les images de la lune, sur une musique hautement dramatique permet au réalisateur d’exploiter un nouveau côté. Un côté obscurisé par les couches synthétiques lourdes et mouvantes de Padilla. Tout est habillement synchronisé. Craig Padilla harmonise sa musique aux images parfois surréelles de Hawkins qui profite des prouesses et des arrangements du synthésiste américain pour émanciper sa vision avec des effets troubles, broyés. Mélangeant les sépias sur des couleurs primaires, ou jouant avec l’érosion virtuelle, pour alimenter ses frasques visuelles, Hawkins nous en met plein la vue. Padilla, plein les oreilles. Car fidèle à ses habitudes, sa musique est un habile mélange de planant, sur des bourdonnements séquentiels, et de rythme léger, par instant dramatique. Le rythme séquentiel côtoie la beauté de strates synthétiques enveloppantes et harmonieuses. Une harmonie rehaussée par la vision poétique de l’œil du cinéaste Hawkins. Le résultat? C’est près de 60 minutes de beauté naturelle cimentée dans l’effusion des strates atmosphériques de Craig Padilla. Certes, nous sommes loin des images suffocantes de Chronos ou des graphiques multicolores à la Mind Flux. C’est serein et beau. Cette même beauté qui accompagne les symphonies abstraites de Padilla qui cache toujours ses émotions dans l’absence de rythme. Qui réussit toujours à faire vibrer nos cordes avec la sensibilité de ses mouvements. Imaginer et voir la musique de Craig Padilla, c’est en plein ce que Bart Hawkins a réussi à faire. Étonner et charmer avec simplicité, ça existe encore. Distribué de façon indépendante, vous pouvez vous procurez ce superbe DVD sur le site de Craig Padilla; http://www.craigpadilla.com/IbiidaLahaa.htm Faites plaisir à vos sens. Faites-vous plaisir.

note       Publiée le vendredi 13 octobre 2006

partagez 'Ibiida Lahaa' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Ibiida Lahaa"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Ibiida Lahaa".

ajoutez une note sur : "Ibiida Lahaa"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Ibiida Lahaa".

ajoutez un commentaire sur : "Ibiida Lahaa"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Ibiida Lahaa".