Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAcqua Fragile › S/t

Acqua Fragile › S/t

cd | 7 titres

  • 1 Morning Comes [7:22]
  • 2 Comic Strips [3:56]
  • 3 Science Fiction Suite [5:54]
  • 4 Song From A Picture [4:09]
  • 5 Education Story [4:12]
  • 6 Going Out [2:56]
  • 7 Three Hands Man [8:07]

enregistrement

Studio Fonorama, Milan, Italie, 1973

line up

Gino Campanini (guitare, choeurs), Piero Canavera (guitare, batterie, choeurs), Franz Dondi (basse), Bernardo Lanzetti (guitare, chant), Maurizio Mori (claviers, choeurs)

remarques

Il s'agit du pressage cartonné japonais à tirage limité

chronique

En vérité, au moment même où je suis sensé rédiger cette chronique vite faite de Acqua Fragile, une question me taraude : pourquoi devrais-je m'emmerder à écrire quelque chose sur ce groupe absolument insipide, sans la moindre once d'originalité, un pur produit (jetable) de son époque et qui n'a pour seul vertu - mais pas à mes yeux - que d'avoir tenté de singer, tant bien que mal, Genesis à la sauce transalpine ? Déjà que voir une chronique progressive de plus dans nos colonnes en irrite certains, il ne s'agirait pas pour moi de tomber dans le même travers. Alors, puisque j'ai décidé de tous les passer en revue, je dois m'attarder aussi sur les groupes qui me parlent le moins. Et donc parlons de Acqua Fragile. Sa musique s'écarte du côté grandiloquent et pompier coutumier du genre. Elle s'attarde sur des arrangements millimétrés qui véhiculent une atmosphère vaporeuse. Il y a donc incontestablement une sensibilité plus pop que baroque chez les Acqua Fragile. Mais entendons nous ; pop ne veut pas nécessairement dire facile. Cela reste délicat et les passages instrumentaux abondent : là, guitares électriques, acoustiques et claviers mènent le débat. C'est peut-être cela qui a fini par convaincre les gars de PFM que Bernardo Lanzetti, le chanteur du groupe fraîchement débarqué des States, pourrait bien s'adapter à leur univers. En vérité, sa voix chevrotante, croisement vicieux entre Peter Gabriel, David Surkamp (Pavlov's Dog) et Roger Chapman (Family), me donne des boutons. C'est épidermique. Elle est tellement grossière qu'elle occulte tout le reste. Et pourtant les gars de Acqua Fragile se donnent du mal. Ou peut-être pas ; leur premier album n'est qu'une succession à peine croyable de plans ouvertement repiqués à Genesis, Yes et Gentle Giant. Alors, que les amateurs affichés ne s'en rendent pas compte, passe encore, mais que les artistes précités ne s'aperçoivent de rien, alors là... Moi je vous dis, y a des procès qui se perdent.

note       Publiée le mercredi 11 mai 2005

partagez 'S/t' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "S/t"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "S/t".

ajoutez une note sur : "S/t"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "S/t".

ajoutez un commentaire sur : "S/t"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "S/t".