Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLucifer Luscious Violenoue › Do you remember the rosegarden of haunted realm ?

Lucifer Luscious Violenoue › Do you remember the rosegarden of haunted realm ?

cd • 10 titres

  • 1Sweet sweet dream
  • 2Velvet goldmine
  • 3Sleeping beauty
  • 4Titre en japonais
  • 5Titre en japonais
  • 6Trash
  • 7The past lives.2000
  • 8Slowdive
  • 9Wendy
  • 10Titre en japonais

line up

Lucifer Luscious Violenoue (chant, musique)

remarques

Il existe une version cd/livre de cet album (W.E.012)

chronique

L'ex-Gille'loves et Fiction est un cas à part dans le paysage rock japonais. Bien que véritable icône auprès d'un certain public, Lucifer Luscious Violenoue n'a rien à voir avec le visual kei. On pourrait la rapprocher davantage d'une new wave occidentale (serait-ce dû à son métissage ?) parfumée de goth. Pourtant là-aussi, son étrange pop sulfureuse reste bien éloignées de formations véritablement gothiques comme Rouage, Gothic Logic ou Art Marju Duchain. Malgré son patronyme diabolique, la musique de Lucifer, sur cet opus du moins, reste assez tranquille, plus proche d'une pop mélancolique (qui peut évoquer de lointains échos des Cure période 'Wild mood swings' en plus gris et dépouillé) qui sert à la demoiselle à raconter ses histoires où roses, sang, amour, tristesse se côtoient entre nostalgie et obscurité. Pour celui qui s'attendrait à trouver ici guitares saturées, batterie roulante et basse plombée, la déception sera de taille. Claviers mélancoliques, beats tranquilles, guitares cristallines l'accueilleront...Pourtant, Lucifer n'a jamais caché sa fascination pour l'Europe de l'entre-deux guerres, Marlène Dietrich, d'où des influences cabaret marquées sur le beau 'Trash'; mais la pièce d'oeuvre reste le splendide 'The past lives.2000' qui débute par une reprise (en Allemand je vous prie !) de 'Lili Marlène' puis enchaîne sur le titre le plus triste de l'album où battements martiaux, guitares nappées d'échos tissent un fil historique baigné de nostalgie. Certes, le chant en japonais peut surprendre, on aime ou non. Personnellement, il m'a fallu un certain temps pour entrer dans les compositions de ce disque mais au final, la pop emplie de spleen de Lucifer dévoile un charme envoûtant, apaisant, mélancolique qui sied à merveille aux atmosphères nocturnes.

note       Publiée le samedi 17 juin 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Do you remember the rosegarden of haunted realm ?".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Do you remember the rosegarden of haunted realm ?".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Do you remember the rosegarden of haunted realm ?".