Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNight Gallery › Inside out

Night Gallery › Inside out

cd | 9 titres

  • 1 Night gallery
  • 2 Inside out
  • 3 Death spell
  • 4 Sara
  • 5 Dance with the dead
  • 6 Sad song day
  • 7 I’ll fall with your knife
  • 8 Nightmare
  • 9 Dance with the dead (club mix)

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Mark Demon (chant), Kit E. Hawke (basse), Gerry Barnas (guitare), Count Marzan (batterie, percussions), Jennifer Bobbe (claviers), Cheryl Pyle (flûte), Helen Buyniski (violon)

remarques

http://www.nightgallery.us/home.html

chronique

C’est carrément le mythe de Sisyphe, ce groupe-là…Crée en 1986, il lui faudra attendre 2015 pour sortir finalementun album ! Pour ce faire, il s’agira d’enregistrer enfin les chansons composées au fil des ans mais jouées live surtout, à l’exception de ‘Sara’ gravée pour une compilation sortie en 1992. Il aura surtout fallu attendre la reformation de 2005, le combo d’origine ayant splitté en 1995. Bref, ce ‘Inside out’ est un travail de patience, de sueur et de sang mais j’ai envie de dire que le jeu en valait la chandelle (noire de préférence). Un peu à l’instar des New Creatures (tiens, tiens, eux aussi originaires de New York) mais en moins chiant, Night Gallery est une formation goth pur jus mais ambitieuse dans ses arrangements, évitant soigneusement de sonner comme les grands noms du style (Sisters, Christian Death et autres). Outre les instruments électriques traditionnels, le line-up inclut en effet une violoniste et une flûtiste qui participent clairement à la singularité de Night Gallery en y avivant une légère touche Jethro Tull des cimetières. De l'orgue pour rester dans le mystique, une basse bien claquante, des guitares qui doivent quelque chose à Blue Öyster Cult mais version pour caveaux et un chant grave complètent le tableau. On sent que les zigues ont de la bouteille et n’aiment pas les arrangements linéaires, ils apprécient les changements de tempi, développer des ambiances, mais, là où les New Creatures échouaient par excès de zèle, eux réussissent par un sens immédiat de la mélodie tueuse, des titres pas trop longs, équilibrés, et une production ambitieuse mais jamais pompeuse. Quant au chant, il est parfait, sincère, émotionnel, évitant une pose trop superficielle et variant les registres selon les besoins. Des perles, cet écrin noir en compte un bon paquet: le sublime ‘Dance with the dead’, ‘Sara’, ‘Night gallery’, le passionné ‘Nightmare’ ou le triste ‘Sad song day’. Seul ‘I’ll fall with your knife', plus décontracté, un peu limite dans la justesse vocale, traîne un brin la patte sur ce disque, en compagnie de l'inutilée remix final. Quel dommage qu’ils ne soient pas plus connus car voilà bien le genre de formation hors des sentiers tracés capable d’insuffler un vrai vent de différence dans le gothic rock; des artistes assumant à fond l’étiquette ‘goth’ et se faisant du coup un devoir de l’exprimer de manière personnelle sans chercher à sonner comme tel ou tel. Presque trente ans pour avoir un disque mais il se déguste encore et encore tel un nectar affinant son goût année après année.

note       Publiée le mardi 24 juillet 2018

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

partagez 'Inside out' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Inside out"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Inside out".

ajoutez une note sur : "Inside out"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Inside out".

ajoutez un commentaire sur : "Inside out"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Inside out".