Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLucifer Luscious Violenoue › Yameru bara arui wa iyasami kizuguchi

Lucifer Luscious Violenoue › Yameru bara arui wa iyasami kizuguchi

cd • 9 titres

  • 1Oyasumi nasai airashii kimi
  • 2Akunu no nuigywi de akuma ka sasaku
  • 3Minagoroshi no tenshi, arui ha hitog oroshi no bara
  • 4Kimi no ude no naka ni kidam no kajitsu - the passion of lovers
  • 5Sekai ichi zankokuna boku no megama
  • 6Oshe te yoru no sho wo
  • 7Yoru no yousama
  • 8Nightmare's pair roses - chi to en lara
  • 9Tantus Amor Radicorum - subete no au wo bara ni

line up

Lucifer Luscious Violenoue (chant, musique)

remarques

chronique

Ce second album de Lucifer Luscious Violenoue n'est pas si facile d'accès, non pas qu'il soit si noir et expérimental mais plutôt qu'il suit des schémas de composition et une logique qui ne correspondent pas toujours au mode occidental dans ce genre de musique. J'en veux pour preuve, le morceau 'Sekai ichi zankchuna boku no megama' où Lucifer monologue sur plus de treize minutes accompagnée uniquement par un beat pesant et étouffé et quelques bruits glauques en arrière-fond. Des atmosphères bizarres, ce disque en regorge, à commencer par une reprise sulfureuse et surprenante du 'Passion of lovers' de Bauhaus: soupirs suggestifs, collage de sonorités étranges, un beat roulant sans variation, un chant comme lointain nappé d'échos, ne montrant que peu d'émotions...un feeling assez particulier s'installe. On le retrouve sur la première chanson qui reprend cette technique de voix flottante, accompagnée cette fois de nappes mélancoliques. 'Nightmare's pair roses' est similaire: orchestrations ultra dépouillées sour forme de quelques accords malsains et du chant brumeux pris dans son halo d'écho. De la tristesse on en trouve également sur 'Yoru no yousawa' qui se présente comme une sorte de marche funèbre avec descente d'orgue et piano. Voilà donc un disque sombre, très atmosphérique et épuré dans ses lignes. Peu de percussions, quelques nappes et bruits bizarres, la voix, souvent récitative, nappée de révérberation, peu de variations... Personnellement, j'aime ce cd justement à cause de ces aspects mais il est évident que l'auditeur aura à s'y immerger totalement pour en tirer le meilleur, sous peine de s'y ennuyer. Une sacrée petite bonne femme cette Lucifer...4,5/6

note       Publiée le dimanche 18 juin 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Yameru bara arui wa iyasami kizuguchi".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Yameru bara arui wa iyasami kizuguchi".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Yameru bara arui wa iyasami kizuguchi".