Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMManu Le Malin › Biomechanik III : the final chapter

Manu Le Malin › Biomechanik III : the final chapter

29 titres - 79:26 min

  • 01 Intro (IV My People Sample) - 02 Fifth Era « Metanoia » - 03 Manufactura « Sacred Sin » (Unreleased) - 04 Floorkiller Project « Nosferatu » (Unreleased) - 05 Terrorfakt « Achtung » - 06 The Outside Agency "Acid Track # 2" - 07 The Dj Producer & Manu Le Malin «Special Request» - 08 Rude Awakening « What Have I Left Undone ? » - 09 Mindustries « Mass Driver » - 10 The Dj Producer « Battle And LV 426 »(Unreleased) - 11 Nordcore G.M.B.H. « Paranoia » - 12 The Outside Agency « Necropsych » (Unreleased) - 13 Torgull « The Signs » (Unreleased) - 14 Aphasia, Torgull & Manu Le Malin « El Gong » - 15 Ophidian « Predator & Prey » - 16 Stormtrooper « Unbehagen » (Unreleased) - 17 Moleculez « Legally Insane » (Unreleased) - 18 Stormtrooper « Existenz » - 19 Lowtek vs Satronica « Halo » - 20 Daisy & Promo « Obstinate » - 21 Electronic Pig « Whitest Tightest » - 22 Fiend « Instruments Of Torture » - 23 The Dj Producer « Noise Annoyz» (Unreleased) - 24 The Outside Agency « Black Lectroïd » - 25 Jack Lucifer feat. Phil Phlegm « Black Ecstasy »

enregistrement

Enregistré dans le musée/bar de H.R. GIGER à Gruyères (Suisse) en Avril 2005

line up

Aphasia, Moleculez, Mixé par Manu Le Malin DVD réalisé Seb Caudron / Visuels by HR GIGER

remarques

Le digipak contient aussi le DVD du mix de Manu Le Malin dans le musée Giger, ainsi que deux interviews. Le mix dure 1h50 et contient 34 titres.

chronique

Styles
techno
techno hardcore
Styles personnels
hardcore

Sombre ? Expérimental ? Voilà qui sied comme un gant au vieux renard de la scène techno hexagonale : Manu Le Malin ! Un activiste peu prompt aux gambergements et aux compromis. Si son premier album n’est sorti qu’en 2001, d’autres publications l’ont précédé, notamment la trilogie de mix Biomechanik, dont voici ici le 3eme volet. Un mix hardcore donc, étroitement lié à l’univers du grand H.R. Giger, et accessoirement une grande baffe dans la gueule (avec un poing américain clouté s’il vous plaît). La sélection regroupe des sorties hardcore de 2004-2005 pour la plupart, mélangées à des tracks de Manu Le Malin himself. La cohérence de l’œuvre est impeccable, renforcée par un aspect extérieur qui en impose direct. L’objet (l’artefact voudrait-on dire) renferme un cd + un dvd. L’un contenant un mix fait en studio, l’autre retranscrivant un mix live de presque 2h de Manu Le Malin au cœur même du musée Giger ! On va commencer par le cd : il s’agit d’un mix-marathon, qui n’omet pas d’être varié cependant; parcouru d’instants de chaos brut, de stridences industrielles, et de sons presque éthérés en arrière-plan – la plupart du temps d’une teneur angoissante. Globalement, malgré l’impression bien présente d’un assaut sonore en règle, les sonorités se font variées et relativement accessibles pour de la Techno Hardcore… Personnellement, je ne suis pas un grand spécialiste du style, et pourtant, impossible d’en décrocher. Ce mix est tout bonnement incroyable de précision et de rugosité métallique. On y trouve, pêle-mêle, des extraits de dialogues de Kill Bill, un morceau de Korn passé à la gégène, et une intro samplée sur Kool Shen ! Quand au DVD, c’est une version différente et en live du mix du CD , mais c’est surtout un objet visuel non identifié en règle… Difficile de s’appesantir sur le sujet ; en gros et comme l’indique le titre « Biomechanik », la machine fusionne ici (ou copule sauvagement c’est comme vous voulez) avec l’organique. Le Hardcore fusionne avec Giger. Manu le Malin devient un démon à la peau de reptile sous nos yeux ébahis tandis que sa musique perfore chaque coin de notre cerveau avec insistance. Pourtant il y a du groove ici. Si si. Certaines pistes sonnent comme un Aphex Twin dopé aux amphés. Gageons que Manu Le Malin vient de réaliser un coup de maître avec cet objet qui rendra curieux bien des néophytes au hardcore…. Pas convaincu ? Jetez un œil à l’artwork de Giger (après ELP et Celtic Frost…) … C’est mieux , là, non ?

note       Publiée le mardi 28 mars 2006

partagez 'Biomechanik III : the final chapter' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Biomechanik III : the final chapter"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Biomechanik III : the final chapter".

ajoutez une note sur : "Biomechanik III : the final chapter"

Note moyenne :        10 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Biomechanik III : the final chapter".

ajoutez un commentaire sur : "Biomechanik III : the final chapter"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Biomechanik III : the final chapter".

Wotzenknecht › lundi 21 avril 2014 - 08:59  message privé !

Oh le flashback ! Un de mes anciens collègues de boulot était passé à Confessions Intimes parce que sa femme le frappait et l'humiliait constamment. Il nous avait demandés de regarder l'émission pour témoigner durant son divorce.

Note donnée au disque :       
dimegoat › dimanche 20 avril 2014 - 21:30  message privé !

La vache, je suis en train d'écouter Biomechanik 2 à fond au casque en regardant Confessions Intimes. Putain d'expérience mystique.

p2h › samedi 29 mai 2010 - 16:26  message privé !

Putain que vous êtes risible parfois...

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › samedi 22 mai 2010 - 16:56  message privé !

"Lorem ipsum dolor sit amet..."

Note donnée au disque :       
dariev stands › samedi 22 mai 2010 - 12:32  message privé !
avatar

bah je me vois mal donner la note sans faire de chroniques... je suis dans autre chose en ce moment, mais faut toujours que je parle de ces fameux 2 premiers volets.

Note donnée au disque :