Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCyclamen Valley › A mist-flowers exhibition

Cyclamen Valley › A mist-flowers exhibition

  • 1996 • MBS & CY MBS&CY 9061 • 1 CD

cd • 14 titres

  • 1Firts theme for Antena
  • 2Winter's garden
  • 3Flower's grave
  • 4Quarter to seven
  • 5Constance
  • 6Roses of final light
  • 7Mist flowers exhibition
  • 8Libero Stellarum
  • 9Aveux et anathèmes
  • 10Caedes sub Luna
  • 11Slowly sink into obsession
  • 12Sweet lust
  • 13Myrna's domain
  • 14Selene's trumpet

line up

Marc Durant (chant, synthés, claviers), Heidi Kanters (chant), Gaëtan Paternot (chant, percussions)

remarques

chronique

'A mist-flowers exhibition' (superbe titre), ce devrait être la fraîcheur humide qui s'élève de la forêt à l'aube, le goût de la rosée sur les feuilles, la brume des matins d'automne...Collaboration entre Marc Durant et le duo Swan Death, Cyclamen Valley parvient presque à nous faire ressentir ce sentiment...Niveau atmosphère, on y est; presque aucune percussion, des mélodies au piano ou au synthé nappées d'une fine couche d'échos, des vocaux glissant dans un halo de brouillard...Alors pourquoi 'presque' ? Je me suis moi-même posé la question, pourquoi ne me suis-je pas laissé prendre à 100% dans ces climats mélancoliques ? Sont-ce quelques maladresses de-ci de-là ? Les percussions de 'First thema for Antena' et 'Libero Stellarum', les maladroites superpositions vocales sur le même titre ou un 'Myrna's domain' pseudo-rituel raté...Est-ce l'aspect un brin linéaire des compositions construites sur des lignes un peu trop similaires ? Possible, pourtant quelques pièces valent nettement le détour ('Caedes sub Luna', 'Selene's trumpet'). Et puis, la réponse m'est apparue: c'est beau, c'est triste mais pas assez...Je m'explique, que les morceaux soient linéaires, ok; des maladresses ? C'est pardonné. Mais j'aurais eu besoin alors d'être remué au fond de mes tripes, de sentir une tristesse terrible qui me donne envie de me coucher dans les fougères et de me rouler en boule, et cela si je le ressens chez des groupes comme Black Rose, ce n'est pas le cas chez Cyclamen Valley. Du coup, malgré quelques points positifs, on finit par trouver bien long un disque qui compte 14 titres où huit auraient suffi.

note       Publiée le lundi 27 février 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "A mist-flowers exhibition".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "A mist-flowers exhibition".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "A mist-flowers exhibition".

MarcDurant › samedi 15 avril 2006 - 06:04 Envoyez un message privé àMarcDurant
Je suis assez d'accord avec Twilight... Etant le compositeur de la musique (alors que Gaetan et Heidi étaient pour le chant et les paroles), j'avoue humblement que nous avons un peu baclés ce CD faute de temps, et de moyens. La musique a parfois été composée en impro dans le studio et enregistrée en une seule prise. D'ailleurs la quasi totalité des morceaux sont des premiers jets, on a surtout fait ce projet pour nous divertir pas pour marquer l'histoire ;) Mais pourtant j'ai de bons souvenirs. Je suis étonné que le morceau Caedes Sub Luna ai ce succès, il était en fait lié à mon 2e projet, Nymphea Alba, qui par la suite est devenu Suicide Blue Morning :) Merci en tout cas pour cette critique sincère et quand même positive. Marc D.
Note donnée au disque :