Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesOOctober Falls › Tuoni

October Falls › Tuoni

8 titres - 24:38 min

  • 1/ The quiet shores
  • 2/ Usher
  • 3/ Tuoni
  • 4/ Harvest
  • 5/ Reefs
  • 6/ The last drift
  • 7/ As the mist unfolds
  • 8/ Epitaph

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Automne 2003, par M. Lehto et M. Inkinen

line up

M.Lehto (tout)

remarques

chronique

Derrière ce patronyme aux consonnances légèrement kitsch se cache un projet entièrement acoustique, fruit d'un seul homme et de son amour pour la nature et la plénitude qu'elle lui apporte. October Falls se veut être le chef d'orchestre d'une ballade dans de belles forêts contemplatives, profondes, loin de toutes civilisations... Pour cela M. Lehto propose une musique simple, épurée aux maximum, faites de simples guitares acoustiques, quelques cordes et autres flûtes pour appuyer des mélodies sonnant comme autant d'arbres bordant le chemin de sa ballade. "Tuoni" en bon tableau buccolique, calme et posé, ne s'embarasse pas d'esbrouffes : pas de chant, pas de réelles surprises, juste une continuité d'arpèges tout harmonisés qui réalisent leur travail d'ambiance avec brio... On pense evidemment au Empyrium de "Where at night...", la ressemblance pour le neophyte sera d'ailleurs assez frappante, mais October Falls se montre au final beaucoup plus aérien, plus approprié à une musique d'ambiance qu'à un réel disque d'écoute à proprement parler... Seulement, à vouloir recréer musicalement une ambiance aussi douce, calme et teintée d'une mélancolie palpable, October Falls oublie de donner une vraie personnalité à ses morceaux. Ceux-ci se suivent les uns à la suite des autres tel un cortège champêtre endeuillé sans réellement marquer de grands moments. L'ambiance dégagée engrange une rêverie certaine, mais pas assez profonde pour être réellement prenante, le disque n'emporte pas comme il se devrait. Reste tout de même que ce "Tuoni" marque cependant une excellente alternative à ceux qui ne se sont jamais remis du split d'Empyrium, en proposant une musique dégageant la même tristesse simple et sincère... Reposant.

note       Publiée le mercredi 9 novembre 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Tuoni".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Tuoni".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Tuoni".

kuroikarasu › vendredi 11 novembre 2005 - 10:40  message privé !
Moi, ce sont les "fôtes d'orthaugrafe" que je ne peux tolérer :p
Le justicié true death › jeudi 10 novembre 2005 - 19:27  message privé !
Attention Pokemonslaughter, tu t'égares et je ne peut le toléré !
vampyrlost › mercredi 9 novembre 2005 - 23:43  message privé !
serieux tiens ca fait plaisir de te voir faire une tres belle chronique autre que du metal . merci ..