Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMiriodor › Mekano

Miriodor › Mekano

15 titres - 60:45 min

  • 1/ La Célèbre Boucle/The Famous Loop (0:28)
  • 2/ Le règne des Termites/Bugs (4:08)
  • 3/ Le Sorcier/The Warlock (6:35)
  • 4/ Mine de Rien/Mine of Nothingness (4:00)
  • 5/ Mille Pattes/Centipede (1:02)
  • 6/ Toutes Proportions Gardées/In a Manner of Speech (6:32)
  • 7/ IGA (0:42)
  • 8/ Mangeur de Masters/A Master Tape Snack (3:40)
  • 9/ Le Roi Soldat/The Soldier King (4:13)
  • 10/ Pas à ce que je sache, Sacha/Bulgarian Cave (5:58)
  • 11/ Singularité/Aztek Boogie (4:57)
  • 12/ L'Inévitable/the Inevitable (5:24)
  • 13/ Avatar (5:24)
  • 14/ Le Fantôme de M.C.Escher/The Ghost of M.C.Escher (6:28)
  • 15/ La Polka des Sphères/Polka of the Spheres (1:14)

enregistrement

Montréal, Canada, 2000-2001

line up

Pascal Globensky (piano numérique, synthétiseurs), Rémi Leclerc (batterie, percussions, échantillonneur), Bernard Falaise (guitare, basse fretless, platines), Nicolas Masino (basse, piano numérique, claviers), Marie-Chantal Leclair (saxophones), Marie-Soleil Bélanger (violon), Némo Venba (trompette)

chronique

Styles
jazz
progressif
rock
Styles personnels
post rock in opposition > fusion

Avec "In Extremis" de Thinking Plague et "Carnival Detournement" de Hamster Theatre, voici peut-être le disque le plus susceptible d'ouvrir aux profanes de larges, rassurantes et confortables autoroutes pour s'embarquer vers cette obscure destination qui a pour nom le R.I.O. Curieusement, bien que la racine même de leur musique prenne sa source dans des modes de compositions où l'on sent bien que chacun des musiciens veut être surpris par la tournure des évènements, jamais Miriodor ne s'est laissé déborder par l'idée de développer ce procédé sur de longs formats. Tout bénéfice pour l'auditeur qui a déjà fort à faire avec la densité d'informations à traîter. Autant de plans séquences qui permettent aux imaginations les plus fertiles de fantasmer la mise en scène d'histoires aussi grotesques que rocambolesques. Avec la nouvelle recrue Nicolas Masino à la basse, le fraîchement débarqué Bernard Falaise a désormais les coudées franches pour faire cracher sa guitare, Miriodor sonnant donc de plus en plus rock, comme si Lars Hollmer (Samla Mammas Manna) avait pris les rênes de Mr.Bungle ! Mais plus que tout sur "Mekano", ce que j'apprécie plus particulièrement, c'est sa longue et lente montée en puissance. On ne la voit pas tout de suite venir, mais une fois qu'on est happé, impossible de lâcher prise. Bon, mais avec tout ça, c'est quoi pour finir Miriodor ? C'est quoi cette musique de dingue ? La parole est aux auteurs : "On n’en a aucune espèce d'idée ! On s'amuse comme des lutins dans le sous-sol de Dave Kerman à essayer de mettre dans ces pièces autant de virages en tête d'épingle, de téléscopages stylistiques, de contrepoints tordus, de contre-chants ridicules, de rythmes dysfonctionnels et d'harmonies grimaçantes que possible, et on espère de tout coeur que serez aussi euphoriques à écouter ces pièces que nous le sommes à les jouer, mais on ne sait toujours pas de quel genre musical il s'agit. Un jour, pendant un long voyage en fourgonnette entre Ann Arbour et Chicago, notre bienveillant bassiste Nicolas Masino a formulé cette description de nos perpétuels efforts : « musique de chambre post-moderne d'inspiration rock, avec des zébrures amusantes ». C'est ce que ça donne quand on reste trop longtemps à l'école."

note       Publiée le mercredi 17 août 2005

partagez 'Mekano' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Mekano"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Mekano".

ajoutez une note sur : "Mekano"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Mekano".

ajoutez un commentaire sur : "Mekano"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Mekano".

Cockrellus Wumbus › samedi 13 juin 2009 - 01:19  message privé !

Pas mauvais, mais comme dirait bubble, c'est trop gentil effectivement. Mais sinon je trouve qu'ils ont un son vraiment interessant, un peu comme une fête foraine haha !!! un bon album. oh ! tant qu'à parler de Prog québécois, pourquoi personne ici n'à jamais parlé du célèbre groupe Harmonium ??? C'est une honte de pas en parler !!!

Note donnée au disque :       
bubble › jeudi 18 août 2005 - 14:19  message privé !
interressant miriodor mais pas tres originale et surtout un peu trop gentil . bref je sais pas la mayonaise ne prend pas .ca a un gout de pas assez quelque chose en fait ! en revanche c'est tres travaillé mais la encore le travail sur le contrepoint fait un peut trop scolaire certaine fois ( le roi soldat ) c'est surement voulue . ca manque de veritable franc delire quoi .