Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesFRobert Fripp & The League Of Crafty Guitarists › Show of hands

Robert Fripp & The League Of Crafty Guitarists › Show of hands

19 titres - 38:57 min

  • 1/ Listen (0:47) - 2/ Eye of the Needle (2:57) - 3/ Askesis (2:07) - 4/ Bicycling to Afghanistan (3:00) - 5/ Here Comes My Sweetie (0:47) - 6/ An Easy Way (2:16) - 7/ Scaling the Whales (2:36) - 8/ The Moving Force (1:50) - 9/ A Connecticut Yankee in the Court of King Arthur (2:27) - 10/ This Yes (2:08) - 11/ Are You Abel? [Ready and Able to Rock & Roll] (1:15) - 12/ Spasm for Juanita (2:14) - 13/ Hard Times (2:40) - 14/ Burning Siesta (1:22) - 15/ Empty Magazine (1:50) - 16/ Circulation (2:24) - 17/ Chiara (1:09) - 18/ Asturias (3:19) - 19/ Ease God's Sorrow (1:49)

enregistrement

Manhattan Center Studios, New York City, USA, juin 1990

line up

Robert Fripp (guitare), Trey Gunn (guitare), Steve Ball (guitare), Tobin Buttram (guitare), Guido Ernst (guitare), Nigel Gavin (guitare), Tony Geballe (guitare), Curt Golden (guitare), Ralph Gorga (guitare), Steve Jolemore (guitare), Bert Lams (guitare), Victor McSurely (guitare), Hideyo Moriya (guitare), Hernan Nuñez (guitare), David Pittaway (guitare), Paul Richards (guitare), Pietro Russino (guitare), Cathy Stevens (violon), Patricia Leavitt (chant)

chronique

Styles
musique classique
rock
Styles personnels
instrumental

Parce que Fripp ne fait décidément rien comme les autres, le premier disque studio de la League of Crafty Guitarists est publié cinq ans après leur fantastique témoignage en concert. Pas de redite à vrai dire, "Eye of the Needle" étant la seule pièce commune aux deux oeuvres. C'est un des thèmes favoris du désormais professeur qui paraît de plus ici sous un éclairage nouveau grâce à des lignes de basse repensées. C'est aussi sa seule collaboration pour le collectif qui passe à présent en mode pilote automatique. En effet, toutes les compositions présentées ici ont été écrites par ses étudiants et l'on retrouve parmi eux Tony Geballe ("Askesis"), Bert Lams, Hideyo Moriya et Paul Richards qui évolueront bientôt sous le nom de California Guitar Trio ("Bicycling to Afghanistan", "Asturias"), Steve Ball et Hernan Nuñez des futurs Gauchos Alemanes ("Scaling the Whales", "Burning Siesta"), ou encore Nigel Gavin de Gitbox qui prouve avec sa tarentelle "A Connecticut Yankee in the Court of King Arthur" qu'il ne manque pas d'humour. Peut-être aussi parce que l'écriture n'est pas collective, "Show of Hands" ne parvient pas à dégager la même émotion qui émanait pourtant bel et bien de leur "Live!". En substance, il faut voir ce disque comme un recueil d'exercices qui individuellement tiennent la route mais qui trahissent aussi le peu de cas que l'on se fait de vouloir les présenter au sein d'un même disque sans lui donner dès le départ une orientation bien précise. Naturellement, le fait que tout soit joué à la guitare électro-acoustique, remettant au passage au goût du jour le jeu en canon, donne à l'ensemble une couleur identique qui séduira les amoureux de Bach. Mais si l'interprétation de ces petites pièces reste irréprochable, l'absence de moments forts et mémorables en rendent peut-être parfois l'écoute laborieuse. Les interventions a capella de Patricia Leavitt qui viennent en contrepoint sur quelques courtes pièces finissent de donner à l'ensemble un côté quelque peu décousu.

note       Publiée le dimanche 24 juillet 2005

partagez 'Show of hands' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Show of hands"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Show of hands".

ajoutez une note sur : "Show of hands"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Show of hands".

ajoutez un commentaire sur : "Show of hands"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Show of hands".