Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesFRobert Fripp & The League Of Crafty Guitarists › Live!

Robert Fripp & The League Of Crafty Guitarists › Live!

11 titres - 43:52 min

  • 1/ Guitar Craft Theme I : Invocation (5:18)
  • 2/ Tight Muscle Party at Love Beach (1:22)
  • 3/ The Chords That Bind (1:43)
  • 4/ Guitar Craft Theme III : Eye of the Needle (2:20)
  • 5/ All or Nothing II (3:59)
  • 6/ Guitar Craft Theme II : Aspiration (3:58)
  • 7/ All or Nothing I (4:44)
  • 8/ Circulation (3:54)
  • 9/ A Fearful Symmerty (3:24)
  • 10/ The New World (9:55)
  • 11/ Crafty March (3:15)

enregistrement

The Claymont Mansion, Charleston et George Washington University, Washington, USA, décembre 1985

line up

Robert Fripp (guitare, frippertronics), Trey Gunn (guitare), Terry Blankenship (guitare), Roy Cappellaro (guitare), Jon Diaz (guitare), John Durso (guitare), Andrew Essex (guitare), Tony Geballe (guitare), Claude Gillet (guitare), Curt Golden (guitare), Mike Gorman (guitare), Bryan Helm (guitare), James Hines III (guitare), Danny Howes (guitare), David Mazza (guitare), John Miley (guitare), John Novak (guitare), Mark Tomacci (guitare)

chronique

Styles
musique classique
rock
Styles personnels
instrumental

Qu'allait bien pouvoir faire Robert Fripp après avoir pris la cruelle mais sage décision de mettre en veilleuse, et ce pour la seconde fois, le laboratoire Crimsonien ? S'il mit sa première interruption de carrière à profit pour perfectionner sa maîtrise de l'instrument, la longue traversée du désert qui lui fait face cette fois sera d'un tout autre ordre. Convaincu d'avoir été complètement abusé par son label E'G, avec lequel il entretient des rapports tumultueux depuis que la tête de sa direction a complètement été remaniée, Robert Fripp va s'engager dans une longue et rude bataille judiciaire pour récupérer ses droits. Un conflit larvé surlequel le guitariste aura l'occasion de s'épancher à de nombreuses reprises dans les notes de pochettes de ses publications ultérieures. Mais parce que même face à l'adversité il faut poursuivre sa route envers et contre tout, Fripp a cette fois la ferme volonté de ne plus lâcher prise. Alors qu'il participe aux sessions d'enregistrements d'artistes divers, le guitariste repense à l'enseignement. Mais cette fois, au lieu de suivre des cours, il se voit en donner. Ainsi fonde-t-il la Guitar Craft où il accueille néophytes, débutants et semi-professionels dans le dessin de les former à sa discipline. Les exercices ne se limitent pas à la seule prise en main de l'instrument mais s'orientent également vers la fascination avérée du professeur pour les systèmes métriques compliqués, les motifs à répétitions et les harmonies atonales. Tout ça en acoustique. Tout ça en large commité (ils sont dix-huit). Ce somptueux live est en quelque sorte le compte rendu audio des examens passés par ses étudiants (où l'on retrouve déjà Tony Geballe ou Trey Gunn). Impossible de résister à l'incroyable beauté qui se dégage de ces pièces, complexes jusqu'à en être obsédantes, ou d'une subtilité à toute épreuve face au silence. C'est à mon sens une des plus belles réalisations que Robert Fripp ait accompli de toute sa carrière. Les seules portions de guitare électrique sont concentrées sur "The New World", dernier exercice solitaire aux Frippertronics. Rien de violent, mais un raffinement qui confine au sublime.

note       Publiée le dimanche 24 juillet 2005

partagez 'Live!' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Live!"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Live!".

ajoutez une note sur : "Live!"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Live!".

ajoutez un commentaire sur : "Live!"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Live!".

Stalker › mardi 13 juillet 2010 - 19:04  message privé !

Vraiment, quel génie Robert Fripp! Que ce soit à la guitare électrique ou à l'acoustique, il arrive toujours à atteindre la perfection! Comme le dit progmonster, ceci est sans doute une des plus belles oeuvres frippiennes. Mais ne rendons pas tout à Cesar, félécitons aussi ses fidèles parce qu'un collectif n'en est pas un sans ses membres... Suoerbement beau, d'une finesse rare, tous les fans de guitare se doivent de posséder cet objet!

Note donnée au disque :       
trognz › vendredi 25 mai 2007 - 20:23  message privé !
un chef d'oeuvre guitaristique que tout fan de Robert Fripp se doit de connaître. Au passage, on y trouve quelques instrumentations de Bach - tout en guitare, donc - non seulement parfaitement executées, mais également dans une dimension spatiale (circulation, par exemple) !
Note donnée au disque :