Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHBo Hansson › Magician's hat

Bo Hansson › Magician's hat

  • 2004 • Silence 724386613424 • 1 CD

13 titres - 56:07 min

  • 1/ Big City (11:29)
  • 2/ Divided Reality (6:19)
  • 3/ Elidor (1:35)
  • 4/ Before The Rain (1:30)
  • 5/ Fylke (1:52)
  • 6/ Playing Downhill into The Downs (1:44)
  • 7/ Findhorn's Song (1:37)
  • 8/ The Awakening (2:46)
  • 9/ Wandering Song (3:15)
  • 10/ The Sun [Parallel or 90°] (7:14)
  • 11/ Excursion with Complications (3:29)
  • 12/ City [original version] (7:24)
  • 13/ Waltz at Dawn (5:53)

enregistrement

Studio Decibel, Stockholm, Suède, 1972

line up

Sten Bergman (flûte), Gunnar Bergsten (saxophone, flûte), Rune Carlsson (batterie, congas), Kenny Håkansson (guitare), Bo Hansson (orgue, synthétiseur, basse slide, guitare), Pelle Ekman (batterie), Göran Freese (saxophone), Owe Gustavsson (basse), Bill Öhrstrom (congas), Bobo Stensson (piano électrique)

remarques

chronique

Depuis que EMI a les yeux plus gros que le ventre, rachetant en masse tout ce qui était à sa portée, le label a republié à tour de bras toute une série de disques longtemps réduits au silence. Les premiers Bo Hansson bénéficient de cette politique, non sans s'être vus affubler au passage de la technologie Copy Controlled, ainsi que de quelques titres supplémentaires qui, dans certains cas, portent à conséquence. Difficile de se prononcer avec fermeté sur la nature de cet apport dans le cas de ce "Magician's Hat". En raison des contraintes de temps imposées par le support vinyle d'époque, un titre comme "Waltz at Dawn" fût mis à l'écart, mais logiquement réintégré ici. Même chose pour "The City" dont une version écourtée fût choisie pour être inclus dans sa publication d'origine en 1973 (et que l'on retrouve en fin d'album ici) ; cette fois "Big City" reprend la place qui lui revenait de droit. Un bien ou un plus donc ? Toute la question est là... Et tout dépend de ce que l'on attend aussi. Ses deux premiers titres mis à part, où l'on découvre des influences jazz jusque là inédites, "Magician's Hat" nous propose en réalité une série de petites pièces atmosphériques relativement courtes qui tentent donc de renouer avec l'ambiance du fameux "Lord of the Rings". De toute évidence, Hansson voulait se saisir de l'occasion pour révéler ici une nouvelle facette de son talent, avec une écriture plus fouillée, et des arrangements plus conséquents, incluants cette fois une multitude d'instruments. Cette nouvelle approche va donc déborder du cadre et s'intégrer dans la grande majorité des compositions de Bo Hansson. Si la qualité est au rendez-vous, le charme n'opère plus avec la même facilité. Le côté et brumeux et mystérieux de "Lord of The Rings" disparaît par faute d'une esthétique qui veut désormais plus démontrer que suggérer. Agréable, sans plus, "Magician's Hat" satisfera au mieux les amateurs de Mike Oldfield, non sans une pointe de groove jazzy en plus, et bien corsé de surcroît ("The Sun [Parallel or 90°]").

note       Publiée le jeudi 23 juin 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Magician's hat".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Magician's hat".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Magician's hat".