Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMelt Banana / Discordance Axis › Split

Melt Banana / Discordance Axis › Split

12 titres - 8:40 min

  • MELT BANANA: 1. Buddhism Core 2. Hangnail (Let It Go) 3. No one whats next one 4. Sicklist on Fire 5. One Dimensional (Discordance Axis cover) 6. Not D, but M, also S
  • DISCORDANCE AXIS: 1. Information Sniper 2. Amphetimine Hollow Tip 3. Tokyo 4. So Unfilial Rule 5. Junk Utopia 6. Continuity

line up

Jon Chang (Discordance Axis) (vocals), Rob Marton (Discordance Axis) (guitar), Dave Witte (Discordance Axis) (drums), Melt Banana is : Yako. - voice Agata - guitar Rika mm' - bass Ohshima - drums

remarques

chronique

Styles
hardcore
Styles personnels
grind sonique

taktaktaktaktaktakta... pouet, kiiiii, aaaaaaaarrrrghhhhhhhh *blast* zzzzzzzzzggggghzzzzzz. Dans le genre barge et bourrin, ce split se pose un peu là en effet. Melt Banana (que je ne présente plus) vs Discordance Axis (le groupe grind ultra furieux ultra culte). Melt Banana -première période, la plus sauvage - ouvre le bal avec 6 morceaux identiques pour moins de 4 minutes ! Le son est particulièrement strident et ignoble, la batterie se contente de blaster à tout va, tandis que la voix de Yako est particulièrement atroce car totalement distordue et donc foncièrement criarde et insoutenable; la guitare, quand à elle, est fidèle à elle même, avec la whammy à fond les ballons. Bref, du pur Melt Banana style old school et donc sauvage, hurleur, grind et bruitistement japonais. Discordance Axis reprend le flambeau avec 6 titres de pure tuerie grind à grand coup de lance flamme dans ta gueule. Ca blast à fond de cale, sans temps mort, ça riff gras et à l'ancienne, ça booste le moteur de mon xwing 44 878, ça trace à plus de 100 000 km/h, même pas le temps de voir le paysage. La voix est particulièrement excellente, soit growl, soit ultra criarde (mais ULTRA CRIARDE) comme je les aime. La puissance dégagée par ce groupe me fera toujours halluciner, à faire passer les premiers Napalm Death pour du heavy metal symphonique. Avec Discordance Axis, ça taille dans le gras, sans détail. Mais ça ne taille pas avec du scalpel ou une grosse hache, non, c'est trop rapide, ça découpe à coup de mitraillette laser à turbo injection moléculaire. Ultra puissance. 12 titres, 8 minutes. Un split de ouf.

note       Publiée le mercredi 25 mai 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Split".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Split".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Split".

Powaviolenza › dimanche 28 octobre 2007 - 18:33  message privé !
avatar
C'est net, ce split déchire. D'ailleurs, la session studio 1995 de Discordance Axis (comprenant ce split ainsi que celui avec Plutocracy) est peut-être leur meilleur cru.