Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMorbosidad › Cojete a dios por el culo

Morbosidad › Cojete a dios por el culo

0 titres - 30:52 min

  • Side Bestial
  • 1/ Cadaver decompuesto en la cruz
  • 2/ Sangriento sacrificio cristiano
  • 3/ Infierno immortal
  • 4/ Pacto satanico
  • 5/ Mata en el nombre de Satanas
  • 6/ Ritual en el pentagrama
  • 7/ Altar de sangre negra
  • Side Morboso
  • 8/ Cojete a dios por el culo
  • 9/ Bestia del averno
  • 10/ Murto en mi propia sangre
  • 11/ Bastardo hijo del cielo
  • 12/ Salomon's gate
  • 13 Outro

enregistrement

Enregistré en 2003 par Andrew

line up

Tomas Stench (chant), Chip n' death (guitare), Peyote (basse), Morthvarg (batterie)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
black / death metal

Revoilà les Mexicains de Morbosidad avec un deuxième album que j'attendais assez impatiemment depuis l'annonce de sa venue et que l’EP sorti juste avant avait permis d'attendre dans les meilleures conditions. La claque délivrée par le premier était telle (accrue par l'effet de surprise en achetant le LP alors que je n'avais encore jamais entendu parler de ce groupe), que je me disais qu'il allait être difficile de faire mieux. Et effectivement, je ne m'étais pas trompé car Morbosidad, sans nous avoir pour autant sorti un mauvais album, loin de là, a perdu un peu de sa particularité, retombant dans quelque chose de plus commun. Même si le fond de sauce reste le même, à savoir un Black / Death extrêmement violent et rapide, la petite touche de folie qui faisait la différence s'est en partie éteinte. Non pas que le groupe se soit assagi bien au contraire, mais nous n'avons plus là que des parties ultra rapides et les rares ralentissements ont perdu en pesanteur et donc en efficacité, impliquant une ambiance amoindrie. Si je regrette cela, il n'en demeure pas moins que certaines légères évolutions intéressantes. D'abord la qualité des riffs reste totalement à la hauteur du premier album, certains étant même plus linéaires et directs, me rappelant bizarrement Antaeus. Ensuite, l'interprétation en elle même est encore une fois incroyable de brutalité et de précision, ça va vite et ça fait mal. Finalement, même si un ton en dessous, je pense que les aficionados de brutalité pure y trouveront leur compte, surtout quand on sait que l'album est agrémenté d'une reprise de "Salomon's gate" des Finlandais de Beherit et que celle-ci cartonne vraiment bien.

note       Publiée le vendredi 19 novembre 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Cojete a dios por el culo".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Cojete a dios por el culo".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Cojete a dios por el culo".

the_guts_of_darkness › samedi 20 novembre 2004 - 18:31  message privé !
bon c'est vrai que l'on à pas ici le charme du premier opus. la prod c'est arrangé un brun, la voix devient légèrement plus death, mais ça n'en reste pas moins un bon album qui dépotte bien! morboso metal rules !!
Note donnée au disque :       
goatreich › vendredi 19 novembre 2004 - 23:44  message privé !
Un brin en dessou du premier,moin dingue,plus banale .Enfin ca reste un tré bon album!!!!!! et ce titre ha ha difficile de faire plus cliché !!
Note donnée au disque :