Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAct › XL

Act › XL

cd • 18 titres

  • 1Nobody7:07
  • 2Looped Mind3:01
  • 3Blotch4:49
  • 4The Nightmare5:00
  • 5Uproot0:23
  • 6So Cold3:40
  • 7Citrus0:52
  • 8Butterfly5:52
  • 9Subway0:43
  • 10Clear Cut3:39
  • 11Acid Drops0:06
  • 12Fuel2:12
  • 13Room 2445:58
  • 14A Story1:30
  • 15Lost For Ever8:09
  • 16A Glide5:12
  • 17As A Reminder8:52
  • 18Wait and See for Restart6:25

enregistrement

Amanita Studio, France, 2003

line up

Kristian (ibatterie, guitare, basse, violon, laptop), Hegoa (voix), Niko (contrebasse), Pierre (cornet)

remarques

chronique

Styles
indus
ovni inclassable
electro
Styles personnels
dark ambient

Depuis le temps, Amanita, le label de Stephan Krieger, nous a habitué à des expériences bien singulières, oscillant entre expérimentalisme de bon aloi et post rock avec du vrai feeling dedans (si, si, ça existe encore). Le projet Act, qui n'en est pas à son premier coup d'essai, échappe à toute tentative d'enfermer cette musique dans le moule d'une catégorisation de toute façon inadéquate. Bien que structuré dans son intégralité à partir de sons analogiques (vrai son de batterie, de basse, de cordes, de guitares, de bruits extérieurs divers comme, par exemple, une paire de ciseau), l'album "XL" pourra paraître familier, au moins dans l'approche, aux amateurs de musiques électroniques de tout horizons. Malgré un agencement de patterns rhytmiques qui font parfois songer à de la drum'n'bass, le dernier disque de Act a peu de points communs par exemple avec un Goldie, un Krust ou un Roni Size. Il faudrait plutôt aller creuser du côté des anciens Kong, voire les Young Gods ; avec cette couleur post industrielle marquée par un lourd passé en terre punk et hardcore, la musique de "XL" est numériquement orchestrée mais organiquement inspirée. C'est bien là tout l'intérêt de l'expérience. Dans une certaine mesure, on peut imaginer que les fans de Scorn pourront, eux aussi, trouver leur compte dans cette vingtaine de titres qui s'emploient à dépeindre un univers certes menaçant mais avant tout claustrophobique. Projet intéressant de par son habileté avérée à rendre pertinente la symbiose entre une forme et un fond que tout sépare, "XL" n'arrive pourtant pas à convaincre sur la longueur. Alors, en effet, on en pour notre argent avec un disque dépassant les 70 minutes, mais il lui manque des espaces de respiration vraiment convaincantes et une réflexion profonde sur son travail qui lui permettrait, à coup sûr, d'évacuer tout sentiment de lassitude.

note       Publiée le dimanche 25 janvier 2004

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "XL" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "XL".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "XL".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "XL".