Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCComity › The deus ex-machina as a forgotten genius

Comity › The deus ex-machina as a forgotten genius

cd • 5 titres • 54:48 min

  • 1About fracture of the last solid element (the deus ex-machina on the road again)11:49
  • 2A track to forget what has been forgotten (introduce yourself to me/us please call 555.6185214)12:30
  • 3Her own king theory (what the fuck is miscommunication ?)9:25
  • 4Alleluia versus amen (as eros kills)9:15
  • 5A farewell to a crimson king in a crimson way... (hats off mister Salinger)11:51

enregistrement

RBS studio, juillet - novembre 2002

line up

Alex (basse), Thomas (chant), Yann (guitare), François (guitare), Guillaume (batterie)

remarques

L'album est coédité par les labels Messiah records et Jason records

chronique

Styles
metal extrême
hardcore
Styles personnels
jouissif

Attention !!! Voici une des très grosses surprises de ce début d'année ! Ce premier disque des parisiens Comity est une véritable bombe et risque fort de faire beaucoup parler de lui ! Imaginez un hardcore sombrissime et ultra puissant dans la lignée de Converge et Dillinger Escape Plan, le tout desservi par des musiciens doués d'une incroyable technicité. Voilà ce qu'est Comity ! Riffs de folie, breaks monstrueux, vocaux de feu, bref toute la panoplie est au rendez-vous. Et au milieu de cet océan de furie, le groupe se permet même le luxe de nous proposer des plages plus atmosphériques très bien construites et surtout d'une déconcertante beauté. Les compositions, d'une durée moyenne de 10 minutes environ, sont d'une grande richesse structurelle et mélodique, et à chaque écoute on reste carrément scotché devant une telle torture psychologique sonore ! Alors évidemment on ne pourra que regretter le fait que l'un des titres (le second) soit quasiment inaudible, et c'est d'autant plus rageant que les 4 autres morceaux du disque bénéficient tous d'une excellente production. Sans cette fausse note de production, "The deus ex-machina as a forgotten genius" aurait obtenu haut la main la note suprême... Mais qu'on se le dise, ce disque est d'une redoutable efficacité et se positionne d'emblée comme un prétendant sérieux au titre d'album de l'année...

note       Publiée le lundi 24 mars 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The deus ex-machina as a forgotten genius".

notes

Note moyenne        12 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The deus ex-machina as a forgotten genius".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The deus ex-machina as a forgotten genius".

Manumal › dimanche 2 septembre 2007 - 21:08  message privé !
Me repasse le disque et rien à faire c'est sacrément bon, des passages géniaux à la pèle, "A Track To Forget What Has Been Fogotten (Introduce Yourself To Me / Us Please Call 355.6185214)" est un putain de morceau de postcore, sombre et épique à souhait. Du très bon quoi et pas seulement pour un groupe français.
Note donnée au disque :       
juj › vendredi 29 juin 2007 - 21:30  message privé !
connais pas le disque, mais l'envie me démange de noter ce que j'en ai vu en concert en première partie de TITD
Note donnée au disque :       
Lord Max › vendredi 29 juin 2007 - 21:16  message privé !
Olavache, j'avais jamais vu qu'il était chroniqué celui-là ! Pour moi, une énorme surprise à l'époque, et ça a tenu le temps même si on s'rend compte que c'est pas non plus aussi génialissime que ça. Quoique... C'en est pas loin disons !
Note donnée au disque :       
Damodafoca › jeudi 28 juin 2007 - 23:50  message privé !
aout 2006 sa sortie .
merci pour le fusil... › jeudi 28 juin 2007 - 23:18  message privé !
à quand la chro du petit dernier ??? (enfin pas si dernier que ça , ça doit un an voire 2 qu'il est sortit !!!).