Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesREmma Ruth Rundle › On Dark Horses

Emma Ruth Rundle › On Dark Horses

cd • 8 titres • 42:00 min

  • 1Fever Dreams04:49
  • 2Control04:10
  • 3Darkhorse06:12
  • 4Races05:34
  • 5Dead Set Eyes04:58
  • 6Light Song05:50
  • 7Apathy on the Indiana Border04:46
  • 8You Don't Have To Cry05:44

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Produit, enregistré, mixé et masterisé en 2018 par Kevin Ratterman, assisté d'Ann Gauthier, au studio LA LA Land, Louisville, Kentucky, Etats-Unis.

line up

Evan Patterson (guitare, voix, piano), Emma Ruth Rundle (guitare, voix, flûte, percussions), Dylan Naydon (batterie, percussions), Todd Cook (basse)

remarques

Sorti en CD, vinyle, fichiers numériques en ligne. Illustration par Emma Ruth Rundle.

chronique

J'étais tranquillement en train de procrastiner, quand mollement je levai la paupière gauche pour regarder les tratracks préférites des améric... pardon, des internautes sur les fournisseurs d'avis "de qualité" quand, soudain ! Je reçus le dernier Velvet/Versus/Noise/New NOISE magazine, et en couverture je vois des escrimeurs, il parait que c'est Thou, et qu'ils sortent un EP avec une Emma Ruth Rundle. J'écoute le truc, c'est du Thou mais avec une chanteuse, et je me suis rendu compte qu'à chaque fois que le Bryan Funck alias le beuguleur de Thou se la ramenait j'étais déçu, je préfère la fille, c'est quand qu'elle revient ? Et là il se dit : "t'as qu'à écouter QUE la fille, banane". Merci donc à Thou de m'avoir fait découvrir cette chanteuse toute droit sortie du formol fantasmé du début des années 2000 et de leur "post" "métal" "pop" "rock" "alternatif", celle de ma mémoire un peu abîmée, qui confond un peu The Gathering, Shivaree, Boss Hog, Tori Amos, A Perfect Circle, la déprime, les points communs qu'on se tue à trouver dans de la musique produite à l'autre bout du monde car c'est bien le sentier au bord du précipice adolescent que l'on redécouvre ici comme un collectionneur de cartes Magic qui aurait retrouvé son joli catalogue au fond d'un grenier, seul, seul comme un myope à la fin du monde qui aurait cassé ses lunettes ou comme Emma Ruth Rundle qui nous chante donc, j'imagine, tout cela. J'imagine, car je n'ai pas envie cette fois de creuser les paroles, comme du temps où je n'avais rien pour le faire, et que je ne faisais donc que deviner, que de sentir la salive claquer tel Gainsbourg sur Melody Nelson, et ici, l'accompagnement est assez sobre pour juste mettre en valeur Emma Ruth Rundle, juste une voix et des grosses guitares qui se souviennent de plans très fourre-tout, pour meubler tout cela, ça suffit, moi de toute façon, c'est la chanteuse que je voulais écouter.

note       Publiée le vendredi 15 janvier 2021

Dans le même esprit, Rastignac vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "On Dark Horses".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "On Dark Horses".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "On Dark Horses".

Kissthecatconcept › lundi 18 janvier 2021 - 18:01  message privé !

Il faut écouter son groupe: marriages. Très bon ep et excellent album, dans une veine post-punk.

Note donnée au disque :