Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPitohui › Enspektör

Pitohui › Enspektör

téléchargement • 4 titres • 15:35 min

  • 1Serk3:35
  • 2MNS4:13
  • 3Papaz3:47
  • 4Vatoz4:00

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

enregistrement

Enregistré à Papazerik & BAU Studio.

line up

Barkın Engin, Cem Kayıran, Yankı Bıçakçı, Toll Tres

remarques

Artwork : Toll Tres. https://pitohui.bandcamp.com/album/enspekt-r-ep-dr03

chronique

Styles
indie rock
post rock
krautrock
Styles personnels
post rock expé

C’est sous les auspices d’une ambient électronique pluvieuse que s’ouvre la nouvelle livraison de la formation expérimentalo-kraut-noise-rock stambouliote Pitohui. Toujours au compte-gouttes, avec un EP de quatre titre particulièrement abouti et encore plus tordu que d’habitude, comme en témoigne ce « Serk » d’ouverture qui entre bientôt dans une frénésie rythmique avec échos de flute évoquant des transes fiévreuses après piqure de mosquitos contaminé, ce qui tombe bien, le Pitohui étant un oiseaux vénéneux. Oui, comme un champignon. Ce qui tombe bien aussi, rapport à l’aspect proprement hallucinatoire, un peu surréaliste, de la musique du quator, impossible à ranger dans une case. Une sorte de post-rock sans crescendo mais avec quand même des montées instrumentales qui vite virent au rouge grâce aux guitares de Barkın Egin, des instruments à souffle cuivrés ou boisés et une section rythmique très changeante, comme un ciel marin. Avec l’apparition de vocaux onomatopiques, ci-flottant voluptueusement ci-en mode scat sur « MNS », l’ombre des grands Gevende se fait entrevoir, avec les rubans électroniques de Toll Tres pour ajouter une touche quasi-psychée. Du groove très répétitif dans l’esprit des pionniers du noise-rock turc Replikas dont on retrouve l’excentricité première sur « Papaz », qui pousse le bouchon dans des recoins un peu freaks, le chant s’y perd en imprécations déformées. Enfin sur « Vatoz », un versant plus apaisé et électronique, motorik faussement cool où par vagues régulières reflue une certaine inquiétude, avec jeu de percussions protéiforme et guitare rêveuse. Drôle d’oiseau décidément que ce Pitohui, quator voletant dans l’espace underground d’Istanbul sans se soucier de se trouver un genre précisément définissable, sinon qu’il perpétue une lignée de groupes chercheur et sans visée commerciale. Autant dire, une espèce menacée dans un contexte bien fragile.

note       Publiée le samedi 20 janvier 2018

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Enspektör".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Enspektör".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Enspektör".