Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPitohui › Devin

Pitohui › Devin

téléchargement | 3 titres | 12:26 min

  • 1 Zmaj [3:37]
  • 2 Atom [2:20]
  • 3 Talan [6:29]

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré à Studio Bee par Umut Çetin & Baran Göksu et à BAU Studio par Barkın Engin. Masterisé par Burak Tamer.

line up

Barkın Engin, Cem Kayıran, Yankı Bıçakçı, Toll Tres, Arda Erboz

remarques

Artwork : Toll Tres. https://pitohui.bandcamp.com/album/devin-ep

chronique

Styles
indie rock
progressif
post rock
electronica
Styles personnels
indé-expérinstrumental

Qu’est-ce qu’un Pitohui ? Un Pitohui est un pitohui (dites-le-vite) oiseau ayant la particularité d’avoir un plumage vénéneux, ce qui n’est pas commun et franchement sombrex. Regardez-bien le p’tit oiseaux au centre du totem, si ça commence à vous tournez la tête, c’est que vous entrez dans une autre dimension. La musique de Pitohui, nouveau mini-supergroupe de l’underground stambouliote (comprenant des membres de Reverie Falls on All, Nekizm, 123), si elle n’est pas toxique, fait néanmoins couler des substances louches à travers des riffs post-punk anguleux, des nappes et brouillages électroniques inquiétants et des cuivres entre deux-eaux, ci aériens, mais toujours nuageux, ci carrément lugubres. Pas de chant, les structures polymorphes des morceaux se chargent d’entrainer l’auditeur par la main dans d’étranges labyrinthes. Futuriste et bien ancrée dans une tradition de rock expérimental fleurtant avec la musique contemporaine, avec Pitohui, c’est le vol de colibri empoisonné sur des rythmiques de post-krautrock où aucun instrument ne prend le pas sur l’autre, même les percussions ont l’espace pour résonner toutes seules. Un dialogue sourd entre poly-solistes filant comme des étoiles dans un ciel multicolore. Du psychédélisme en éprouvette, la guerre des étoiles au firmament des minarets, du rock-post qui cherche des voies où se glisser dans les interstices. Je sens bien que tout ça fait toupie dans les têtes, alors simplifions l’équation : d’Istanbul, vous aimez le noise-rock électronicien de Replikas et le progressif sombre et soyeux de Gevende, vous aimerez goûter à la concoction surprise du petit oiseaux nouveau dans le ciel, du Pitohui joli joli et de son chant mi-menaçant, mi-enchanté.

note       Publiée le samedi 16 septembre 2017

partagez 'Devin' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Devin"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Devin".

ajoutez une note sur : "Devin"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Devin".

ajoutez un commentaire sur : "Devin"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Devin".