Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPeeping Tom › Peeping Tom

Peeping Tom › Peeping Tom

cd | 11 titres | 44:03 min

  • 1 Five Seconds (featuring Odd Nosdam)
  • 2 Mojo (featuring Rahzel + Dan the Automator)
  • 3 Don’t Even Trip (featuring Amon Tobin)
  • 4 Getaway (featuring Kool Keith)
  • 5 Your Neighborhood Spaceman (featuring Jel + Odd Nosdam)
  • 6 Kill The DJ (featuring Massive Attack)
  • 7 Caipirinha (featuring Bebel Gilberto)
  • 8 Celebrity Death Match (featuring Kid Koala)
  • 9 How U Feelin? (featuring Doseone)
  • 10 Sucker (featuring Norah Jones)
  • 11 We’re Not Alone (Remix) (featuring Dub Trio)

line up

Dale Crover (batterie), Kid Koala (platines), Mike Patton (chant, programmations, basse, guitares, percussions, claviers, samplers, synthés, clavecin, platines, orgues, Rhodes, farfisa, celeste, batterie, piano), Jel (programmation drums, samplers, synthés), Odd Nosdam (programmation drums, samplers)

Musiciens additionnels : Dan The Automator (programmation drums, synthés, guitare), Robert Del Naja (programmation, synthés, claviers, guitare), Dub Trio (DP Holmes (guitare, claviers, effets), Stu Brooks (basse, claviers, effets), Joe Tomino (batterie, effets)), Kool Keith (MC), Amon Tobin (programmation drums, synthés, percussions), Rahzel (human beatbox), Neil Davidge (programmation), Bebel Gilberto (chant), Doesone (MC), Norah Jones (chant)

chronique

Styles
pop
Styles personnels
plus ou moins

Mike Patton est un sacré petit malin. Il sort son disque de pop fun juste quand le soleil pointe son nez et que les filles sortent les débardeurs "3 grammes de tissus" nombril à l'air décolté façon grand canyon et tout ça sans soutient gorge s'il vous plait. J'imagine que tout les sosies de Christophe Willem vont se faire avoir, en allant à la fac avec ce disque dans le discman (oui, dans quoi d'autre ?), arrivant dans cet amphi Chateaubriand et cherchant du regard les nombreuses femmes dont il est tombé amoureux tout au long de l'année. Il fait chaud, faut bien le dire. Nos yeux s'égarent, la sueur coule lentement, fait briller les belles peaux et donnera un aspect gras aux plus malchanceux d'entres nous. Les filles sont gentilles, elles sourient. Et nous, comme des cons, on glousse avec elles, en parlant du dernier épisode de Desperate Housewives. On parle Nouvelle Star, on chantonne, on dansotte, l'été arrive quoi. Et ce foutu disque avec nous. Comment résister ? Ca groove, ça reste dans la tête pendant 3 plombes, ça se danse, ça plait aux filles - bah oui, Fantomas, ça ne fait pas le même effet. Mike Patton est charmant, il fait son crooner tout du long, tente des incartades avec ses amis vers une sorte de proto-pop futuriste avec ces mélodies qu'on lui connait - rien de neuf depuis Faith no More. Faith no more tient, dont Peeping Tom serait la version 2006 sans guitares et avec tout ce que la scène alternative propose de plus hype - Razhel, Amon Tobin, Odd Nosdam, Doseone,... Et force est de constater que ce disque est loin d'être génial, d'ailleurs je n'écoute que les 5 premiers titres, après je suis fatigué de danser et j'ai envie de faire des bisous à toutes les filles qui m'entourent, alors elles s'enfuient, je me retrouve tout seul et j'écoute Napalm Death pour ruminer que finalement, toutes les filles sont pareilles et que ce sont toutes des... hum... vous devinez ma pensée. Mysogyne, mais avec du coeur.

note       Publiée le dimanche 23 juillet 2006

partagez 'Peeping Tom' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Peeping Tom"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Peeping Tom".

ajoutez une note sur : "Peeping Tom"

Note moyenne :        42 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Peeping Tom".

ajoutez un commentaire sur : "Peeping Tom"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Peeping Tom".

Fabb74 › mercredi 14 septembre 2016 - 09:37  message privé !

Mojo à lui tout seul mérite 6 boules. Un titre qui me suivra peut-être à vie... Bien d'accord avec Raven, ce titre est un des plus charmants de Patton. Le reste est sympa sans plus.

Raven › lundi 29 juin 2015 - 08:17  message privé !
avatar

L'album jetable qui m'a fait reconsidérer Lovage... it is not the real thing, at all... N'empêche que "Mojo" reste un des plus charmants tubes de Mike. En plus c'est de saison.

Note donnée au disque :       
Ramon › lundi 8 juillet 2013 - 18:45  message privé !

Mike Patton est un saint, grâce lui soit rendue et puis Mojo c'est pas du poulet et We're not alone non plus !

Note donnée au disque :       
Dun23 › lundi 8 juillet 2013 - 18:34  message privé !

Hé hé, moi aussi, ressorti pas plus tard qu'hier, c'te saloperie est vraiment calibrée pour l'été, le sable chaud, les glaçons dans le verre de pastaga et les cagoles en jupe ras la touffe.

Note donnée au disque :       
(N°6) › lundi 8 juillet 2013 - 18:05  message privé !
avatar

La chaleur estivale m'incite à le ressortir (comme tous les ans en fait). Et à part le titre avec Kool Keith assez foireux, le reste est toujours aussi frais, comme un mojito sur un transat en bord de plage. Les deux premiers titres et le Dub Trio remix sont des petites tueries, et ailleurs Patton s'éclate comme un extraterreste en vacance, mega-pimp avec Bebel Gilberto toute suave au bras gauche et Norah Jones bien chaudasse au bras droit. Faut pas être jaloux, c'est ça avoir le mojo workin'...

Note donnée au disque :