Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIIn Excelsis › Ladder of lust

In Excelsis › Ladder of lust

vinyl | 4 titres

  • 1 Window of innocence
  • 2 Bonanza
  • 3 Love Lies
  • 4 Hidden Touch

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Nagasaki Studios, Grande Bretagne, Février 1984

line up

Errol Blythe (chant), Steve Spon (guitare), Mark Bond (basse), Colin Rocks (batterie)

chronique

Le bon point: cet article sur la scène contemporaine londonienne avec interview de trois groupes représentant de cette vague sombre post-punk; le mauvais: la conclusion un peu conne du genre ‘bah, de toute manière, probablement qu’aucun d’eux n’existera encore l’été prochain’. Sauf que les combos en question n’étaient autres que Alien Sex Fiend et Death in June, donc niveau longévité…Le troisième, effectivement, aura une durée de vie trop brève. Il s’agit de In Excelsis fondé autour d’un ancien membre de UK Decay, Steve Spon. Vu son rôle actif dans l’écriture au sein de ces derniers, rien d’étonnant à trouver une similitude d’approche entre les deux formations. In Excelsis est au départ un groupe sombre et torturé, à la musique tendue comme en témoigne le plus glauque des trois maxis produits avant l’unique album en 1986. Les compositions de ‘Ladder of lust’ reposent en effet sur une rythmique roulante et guerrière, jamais au repos, des guitares écorchés, des vocaux passionnés qui comme chez UK Decay chantent des textes impliqués sous couvert de métaphores sombres et poétiques. Le point très fort de ce maxi outre ces mélodies bétonnées, son énergie noire, c’est justement cette passion et cette conviction torturée que les musiciens mettent dans leur musique. Avec quelques ajouts supplémentaires comme le violoncelle et le carillon pour pimenter encore ces ambiances de souffrance. Très bon et assez typique des groupes de la première vague gothique britannique au côté des Southern Death Cult, Ausgang, Play Dead et autres Theatre of Hate, ‘Ladder of Lust’ est sans doute le travail le plus direct de In Excelsis, un vrai uppercut dans l’estomac qui laisse pantelant.

note       Publiée le vendredi 30 juin 2017

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

partagez 'Ladder of lust' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Ladder of lust"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Ladder of lust".

ajoutez une note sur : "Ladder of lust"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Ladder of lust".

ajoutez un commentaire sur : "Ladder of lust"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Ladder of lust".