Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMalevolent Creation › Eternal

Malevolent Creation › Eternal

12 titres - 47:11 min

  • 1/ No salvation
  • 2/ Blood brothers
  • 3/ Infernal desire
  • 4/ Living in fear
  • 5/ Unearthly
  • 6/ Enslaved
  • 7/ Alliance or war
  • 8/ They breed
  • 9/ To kill
  • 10/ Hideous reprisal
  • 11/ Eternal
  • 12/ Tasteful agony

enregistrement

Criteria studios, Miami, floride

line up

Phil (guitare), Jason (basse, chant), Jon (guitare), Dave (batterie)

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
death metal

Dans le genre pilier de la scène death floridienne, on ne peut pas vraiment dire que Malevolent Creation soit le dernier de la classe. Qui plus est, c'est grâce à Phil Fasciana que Hypocrisy a vu le jour (dans un autre style je le concède), donc pas besoin de dire que ce groupe force le respect. Surtout que musicalement, le groupe a du bagage. Plus de 10 ans que le groupe nous sort des disques d'un niveau constant, dont les fans se battent pour savoir lequel est le plus culte de tous, c'est dire. Alors, pas besoin de vous faire un dessin, Malevolent Creation joue du death, et du bon. Un death brutal bien influencé par la scène thrash des fin 80's, notamment sur les nombreux riffs bien saccadés parsemant ce "Eternal". Ne jouant jamais dans la surenchère de violence, le groupe distille de nombreux blasts hyper efficaces et parfaitement joués au moment où il faut, lance ses breaks avec une dextérité impressionnante, n'abuse pas de son pourtant très gros bagage technique. Bref, je vous dis, le sujet est plus que maîtrisé ! Chaque titre pris séparément explose n'importe quelle formation existante, le niveau est si élevé d'ailleurs que la moindre baisse de régime est vécue comme un traumatisme. Il est clair qu'il doit être difficile d'être la piste suivant "Infernal desire" ou "Tasteful agony" ! Ces deux morceaux représentant parfaitement le style de MC, rapide, précis, efficace... À partir de là, impossible de trouver un réel défaut à ce chef d'œuvre du death, si ce n'est qu'il est sorti dans une période dite "creuse" pour le death metal... Incroyable comme ces ricains se montrent aussi inspirés dans ces riffs death/thrash après 4 albums. J'oubliais, le chant lui aussi est à noter, dans un registre thrash/death vraiment haineux (même hardcore sur un titre !), il fait son travail à merveille, même s'il s'avère au final un peu trop monocorde. Bref, un disque consécration pour ces pionniers du death... Tout y est parfait, riffs, dynamisme, solos, haine, rancœur, l'apogée du groupe, rien de moins.

note       Publiée le jeudi 13 février 2003

partagez 'Eternal' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Eternal"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Eternal".

ajoutez une note sur : "Eternal"

Note moyenne :        12 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Eternal".

ajoutez un commentaire sur : "Eternal"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Eternal".

pyosisified › mardi 7 janvier 2014 - 04:15  message privé !

"Alors, pas besoin de vous faire un death, Malevolent creation joue du death, et du bon."
C'est mignon ça, presque pas envie de corriger

saïmone › dimanche 6 novembre 2011 - 14:31  message privé !
avatar

J'avais jamais fais gaffe à quel point cet album ressemble à du Vader en option Bolt Thrower

Note donnée au disque :       
TWB › lundi 25 octobre 2010 - 01:46  message privé !

Un très bon skeud, j'adore la prod' qui rend honneur aux compos sans simplement servir le coté "bourrin". Mon seul regret, ce que les meilleurs titres, l'écrasant "Eternal" (putain, ce refrain!) et le très bon "Tasteful Agony" sont à la fin...

necromoonutopia666 › lundi 7 janvier 2008 - 16:50  message privé !
De la bombe atomique. C'est violent et primaire mais sans être simpliste.J'adore.
Note donnée au disque :       
pokemonslaughter › mardi 8 août 2006 - 10:13  message privé !
avatar
j'en pense rien car je ne l'ai pas (sauf les morceaux sur "retrospective"), et c'est pas vraiment sur la liste des prochains achats.. mais sait-on jamais...