Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGuillotine Dream › Lemuria

Guillotine Dream › Lemuria

cd • 6 titres

  • 1Lemuria
  • 2Darkling rooms
  • 3Signs
  • 4Falling
  • 5Man ov fyre
  • 6Ghost walk

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

line up

Arc (chant, guitare), Lake (basse), Mapk (batterie)

Musiciens additionnels : Greg Chandler (clavier additionnel)

remarques

https://guillotinedream.bandcamp.com/releases

chronique

Jersey…pas Shore et ses histoires de requins de 1916 qui inspirèrent Les Dents de la Mer, ni son émission de TV Réalité avec bimbos et crétins bodybuildés juste bons à jeter aux squales…Non, l’île anglo-normande de Jersey où séjourna Victor Hugo en exil; figurez-vous que l’endroit a son groupe goth, un trio vêtu de masques et de capes dont le nom suggère de manière onirique la scission d’avec ses racines spirituelles. Leur gothic rock s’engage clairement dans les traces de Fields of the Nephilim, tant pour les vocaux ultra caverneux que dans un goût pour les structures travaillées, légèrement complexes. Le groupe privilégie en effet une écriture non linéaire avec accélérations, cassures, quelques passages plus introspectifs, une ou deux attaques épiques (l’apport du clavier ajoute un plus). Voilà qui permet à Guillotine Dream d’affirmer un minimum d’identité par rapport aux influences et aux contemporains sans s’en détacher totalement. Il faut bien reconnaître que les musiciens savent tisser des mélodies séduisantes, travailler une certaine atmosphère, jouer avec le plomb sans sonner lourdingues, muscler les guitares en évitant les tentations metal; même la voix module son timbre pour varier les émotions. On n’évite pas complètement l’impression de ‘déjà entendu’, néanmoins l’ensemble est bien produit, cohérent, suffisamment varié pour un y prendre un plaisir sans arrière-pensée surtout sur le format mini qui évite toute redite gênante. Le trio se paie même le luxe d’une ultime pièce de plus de dix minutes de conclusion dans une pure tradition Nephilim. Des écoutes répétées révéleront pourtant des évocations plus personnelles, baignées d’une spiritualité piochée dans la nature, les fantômes de l’histoire, la terre, plus que dans l’éther occulte, comme en témoignent le clip de ‘Lemuria’ et le classieux digipack.

note       Publiée le mercredi 21 décembre 2016

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Lemuria" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Lemuria".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Lemuria".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Lemuria".

Richard Envoyez un message privé àRichard

La réincarnation de Fields of the Nephilim en adeptes d'un paganisme ludique et de la contrebasse...pourquoi pas.