Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTaedium Vitae › Tanz und schrei

Taedium Vitae › Tanz und schrei

cd • 4 titres

  • 1Tand und schrei
  • 2Die bösen Engel
  • 3Dead can dance
  • 4Uberlegung

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Sibem'Hall Studio, France

line up

Cécile Delhautal (chant), Jérome G. (chant, claviers, programmation)

remarques

chronique

Moi, j’aimais bien cette époque où les groupes Français s’appelaient Dies Irae, Lucie cries, Taedium Vitae, tout le monde se lançait à fond dans le trip gothique avec références littéraires, occultes, historiques, on avait le sentiment que tous prenaient ça avec beaucoup de sérieux et de passion…Contrairement aux ides reçues, les années 90 ont été un bouillonnement créatif très intéressant et c’est toujours avec beaucoup de nostalgie que j’en parle. Quant à ce maxi de Taedium Vitae, je ne sais quoi penser, soit il ne sert rien à rien, soit il est très audacieux. Il précède de peu, l’album ‘Fleisch und Blut’ qui marque un changement clair d’influence pour le groupe, notamment celle assez fraîche de Das Ich et de la vague allemande. On le ressent clairement avec ‘Tanz und Schrei’, à ceci près que Jérôme G. opte pour une approche dépouillée, limite minimale, loin de l’exubérance symphonique de Bruno Kramm. Le titre est en effet emmené presque uniquement par le beat et quelques lignes de synthés. Cette économie de moyens, on la trouve dans sa version la plus extrême sur ‘Dead can dance’: deux notes inquiétantes en boucle, quelques carillons, un peu de tambourin synthétique glaçant et c’est tout. Juste, au milieu du titre, une brève partie chant dans une pure lignée Virgin Prunes, du plus bel effet d’ailleurs. Peut-être un peu facile et longuet mais j’en goûte volontiers l’audace quand même. Difficile d’être neutre sur ‘Die böse Engel’ qui sonne très cliché dans son orchestration romantico-synthétique (arpège de piano, nappes mélancoliques, récitation féminine en allemand, cordes électroniques), ultra banal de nos jours mais peut-être moins courant à l’époque…Très bien, mais tout ça est très atmosphérique, ça manque un peu de rythme et ce n’est pas l’ultime titre, très nocturne, lugubre, qui va modifier la donne. Nappes de clavier sombres, faux clavecin, percussions aux sonorités de samisen métallique…Pas mauvais en soi mais cette impression d’entendre la troisième marche funèbre du maxi commence à lasser. Rien de franchement raté mais un maxi mal équilibré dans ses atmosphères, un peu à l’image de l’album qui suivra, qui manque de punch par abus de pièces purement atmosphériques. L’inverse de son titre.

note       Publiée le samedi 12 décembre 2015

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Tanz und schrei".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Tanz und schrei".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Tanz und schrei".

PechMayneau › jeudi 1 septembre 2016 - 22:10  message privé !

Je viens d'écouté 2 fois mon p'tit CD de TAEDIUM VITAE 'Tanz Und Schrei' 4 titres seulement, dommage, très bon ... Danse et crie Oublie toute la haine qui est en toi Danse et crie Nous savons que ce n'est pas si facile Danse et crie Ne fais pas comme les autres Danse et crie, danse, danse et crie. Nous avons été tristes Mais heureux aussi. Pourquoi vas-tu vers les ténèbres ? pourquoi évites-tu ce qui est beau et clair ? Pourquoi vas-tu vers les ténèbres ? Alors vas à l a fête, et avant tout, danse et crie.

Note donnée au disque :