Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTaedium Vitae › Fleisch und Blut

Taedium Vitae › Fleisch und Blut

cd • 8 titres

  • 1Phantom der Nacht I
  • 2Phantom der Nacht II
  • 3Tanz und schrei
  • 4The flight of the vultures
  • 5Ich konnte nicht ohne dich leben
  • 6Fleisch und Blut
  • 7Ich bin tot
  • 8Sexy death

enregistrement

Sibem Hall Studio, France, 1997-98

line up

Jérôme G. (chant, basse, clavier, guitare, programmation), Cécile Dehlautal (voix féminines)

Musiciens additionnels : Pierrick Legrand (chant sur 'Flight of the vultures'), Jérôme Vermorel (batterie sur 'Sexy Death')

remarques

chronique

Si 'Garden of stones' se plaçait sous la auspices de la classique trilogie: Joy Division-Bauhaus-Sisters of Mercy (quoi qu'on puisse y ajouter une larme de Christian Death), ce nouvel album témoigne du fait qu'un vent allemand a soufflé. Désormais entièrement seul aux commandes du projet, Jérôme G., comme beaucoup d'entre nous à l'époque, s'est repris la claque Das Ich bien dans la gueule et cela l'a inspiré...Beaucoup moins de guitare, beaucoup plus de clavier et des atmosphères lugubres renforcées. Après une bonne intro instrumentale à base de samples de la B.O. de 'Dracula' (elle n'a pas fini d'en inspirer, celle-là) suit le moins réussi 'Phantom der Nacht II' qui démarrait bien avec ses plages d'orgue mais s'enlise vite dans une linéarité néoclassique synthétique à peine troublée par la naïveté de la boîte à rythmes et des vocaux qui se veulent inquiétants mais sonnent surtout bien maladroits. Plus réussi un 'Tanz und schrei' totalement pompé chez Das Ich mais sympathique malgré tout. Avec la nouvelle version de 'Flight of the vultures' on monte la barre d'un cran, voilà LE hit de l'album...Le beat technoïde ajoute la touche dansante et les guitares gothiques, le timbre caverneux, le clavier simple mais efficace, plombent suffisamment l'atmosphère; Jérôme a su porter au maximum le potentiel que l'on pressentait sur la version de 'Garden of stones'. La suite s'enlise un brin; certes l'instrumental 'Ich konnte ohne dich nicht leben' avec son rythme de marche funèbre et ses claviers lugubres tient la route mais sonne un peu comme du remplissage. Pour 'Fleich und Blut', même constat que pour 'Tanz und schrei' (vous avez remarqué cet engouement pour la langue allemande ?), c'est entièrement pompé sur Das Ich mais en bien maladroit cette fois-ci, notamment au niveau de l'orgue sonnant très amateur. Visiblement le Français use de jouets dont il ne maîtrise pas encore bien l'usage, et je ne parle pas de la maladresse des voix féminines (ni de l'accent) et encore moins de la platitude du titre. Décidément très peu à l'aise derrière un micro, il nous gratifie encore d'une composition quasi instrumentale (exception faite des chuchotements en arrière-plan)...On a vu pire mais on commence à s'ennuyer ferme...Ouf, le final est nettement plus réjouissant ! Une excellente nouvelle version de 'Sexy death' plus pêchue que l'original et cette fois le chant féminin fonctionne bien. Jérôme G. se révèle nettement plus efficace quand il maîtrise son sujet, bien plus que quand il copie la musique d'un duo allemand sans témoigner de la même maturité ni de leur connaissance du matériel électronique. Bah, qui n'essaie rien, n'a rien, tout n'est pas à jeter dans ce disque.

note       Publiée le mardi 20 juillet 2010

Dans le même esprit, Shelleyan aka Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Fleisch und Blut".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Fleisch und Blut".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Fleisch und Blut".

PechMayneau › mercredi 31 août 2016 - 01:45  message privé !

J'écoute enfin ce deuxième album ... tout d'abord, bien différend du 1er malgré 2 nouvelles versions du 1er album 'The Flight of the vultures' et 'Sexy death'. Le style a évolué et quitte un peu l'étiquette 'cold wave' pour un registre plus large, toujours dans une atmosphère sombre ... parfois angoissant. L'album est très intéressant, et j'ai beaucoup de plaisir avec cette basse et cette guitare vraiment superbe ... le chant est en allemand et en anglais ce qui est dommage vu que je préfère le français ...

Note donnée au disque :       
Shelleyan aka Twilight › jeudi 24 mars 2016 - 17:40  message privé !
avatar

J'ai pas compris pourquoi aujourd' hui le mec revisite ses titres dans un habillage tout pourri. Effectivement ses albums ont du maladroit, de l'imparfait, mais c'est aussi en tant que tels qu'ils sont bons et prenants...Pourquoi, ne produit-il pas du vrai nouveau matos ?

PechMayneau › mercredi 23 mars 2016 - 22:44  message privé !

...EN MARS 1997 le groupe GOTHIQUE Nantais TAEDIUM VITAE sortait son 1er album après 2 ans de petites tournées et de sessions studios...Sans aucunes aides financières, le groupe finance la prod et décroche un contrat chez DARK SIDE DISTRIBUTION a Bourg en Bresse....Aujourd'hui encore, ce 1er album reste culte, car la presse underground internationale de l'époque en a fait un mythe....Le groupe n'avait pourtant que la seule ambition de faire du rock différent....: Baron Delatour

Note donnée au disque :       
PechMayneau › dimanche 2 août 2015 - 23:44  message privé !

Taedum Vitae change de line up avec le départ de Yannick et Jérôme, remplaçés par Teddy à la batterie et Cécile au chant? Ils participeront enfin à de nombreuses compilations à l'étranger, notamment en Belgique, en Allemagne et en France.

Note donnée au disque :       
néantror › mardi 20 juillet 2010 - 17:16  message privé !

jolie chandelle