Vous êtes ici › Les groupes / artistesBRachel Brooke › Rachel Brooke

Rachel Brooke › Rachel Brooke

cd • 13 titres • 45:09 min

  • 1Everything but You
  • 2Wolves
  • 3Bottle Tippin Blues
  • 4Blackin' Out
  • 5Dead Dog
  • 6Too Far Gone
  • 7By and By
  • 8Your Sweet Years
  • 9The River
  • 10Blue Day
  • 11Falling for You
  • 12You More
  • 13Knoxville Girl

remarques

chronique

Styles
country
alt-country
Styles personnels
old-time country

Rachel Brooke, c'est une femme à marier. Elle fait partie de cette ultime génération de country heroes qui ont grandi dans l'ambiance décérébrante des vieilles charrues honky-tonk et bluegrass. Celles que menaient leurs parents en guise de culture 'murica. Sauf que quand comme Rachel, on grandit dans le Michigan plutôt que le Tennessee, on a plus de chance de passer son adolescence bouche bée des concerts de psychobilly ou riot grrrl, plutôt que dans la grange à grandpapy qui explique comment bourrer une pipe. Et dès lors, on se doute bien que Rachel Brooke, quand elle va vouloir se mettre à la musique de ses aïeuls (par grande alliance hypothétique), c'est les bras couverts de tatouages et l'esprit absorbé dans des vieilles chimères country-steampunk qu'elle s'en va entreprendre de s'égosiller. Et sur son premier album, on entend combien ce qu'elle appréciait le plus chez les hommes à Stetson, c'était les vocalises pincées, les banjos qui grattouillent en un gentil brouhaha, les cordes avant tout là pour la décoration sonore, et ces chansons qui parlent d'amour au travers le prisme des vieux mythes sudistes idéalisés. On sait par ailleurs pas trop si le cachet old-time music que donne à ce disque cette prod lo-fi de conducteur de tracteur myope est tout à fait voulue - vu la nénette y'a quand même de fortes chances que c'était partie prenante de son exigence d'intégrité, et d'ailleurs c'est peut-être même bien enregistré live, j'ai eu l'impression d'entendre claquer des boules de billard et quelques conversations lointaines par moment - mais ça en rajoute bien au le charme exquis de cette collection édentée de 13 morceaux, très salopettes dans leur genre. Et puis comme de toute façon, depuis qu'Hank Williams III a montré comment faut faire pour exporter le souvenir des vieux maîtres, j'avais déjà de base moi-même du mal à résister à ces délires vintages qui ne disent pas leur nom, hululés par cette génération de petits cons mal élevés.

note       Publiée le samedi 26 avril 2014

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Rachel Brooke".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Rachel Brooke".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Rachel Brooke".

(N°6) › dimanche 27 avril 2014 - 12:47 Envoyez un message privé à(N°6)
avatar

Bien envie de me sélectionner son profil sur Meetahotcountrygirl.com, cette Rachel.