Vous êtes ici › Les groupes / artistesUUntoward Children › Hunt

Untoward Children › Hunt

cd • 7 titres

  • 1Halfsister
  • 2Call the police
  • 3Hunt
  • 4Hadu
  • 5Minimonolith
  • 6Things we had
  • 7End of days

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

enregistrement

The Laundry Room Studio, Los Angeles, Californie, USA

line up

Veronika Sorrow (chant, clavier, basse, percussions), Tim Thayer (guitare), Adriel Mederos (basse), Brian Schreiber (batterie)

remarques

chronique

Quelques temps déjà que Veronika Sorrow traînait son minois de Siouxsie blonde sur les réseaux sociaux, histoire d'annoncer la mise en place de son projet Untoward Children et l'avancée de l'écriture. La première étape est désormais franchie avec la production de ce premier mini (enfin, sept compos tout de même, et plus d'une demi-heure de musique, donc je penche pour un LP), lequel nous présente une formation pas si classique que ça finalement, certes bien inspirée des Banshees (pas seulement niveau maquillage) mais capable d'assurer sa propre voie en prenant le recul nécessaire. Tous les sombres californiens ne donnent pas dans le deathrock, avec Untoward Children on respire davantage l'Angleterre du début des 80's lorsqu' explosait la première vague goth. Première constatation, Veronika chante vraiment bien, son timbre n'est pas aussi charismatique que celui de son idole mais franchement, les pirouettes vocales dont elle est capable valent le coup d'oreille. En matière d'écriture, les musiciens évitent toute forme de facilité ou de linéarité: accélérations, ralentissements, breaks, roulements, passages instrumentaux sont au programme. Selon le besoin, on privilégiera un son sec, punky ('Call the police'), ou des atmosphères ethniques ('Hunt'), on virera dans l'épique ou le retenu, la noirceur, l'intime...Les membres de Untoward Children semblent clairement des musiciens de première (pas forcément des perdreaux de l'année donc avec une belle expérience au compteur), ce qui les autorise à ces compositions riches, complexes et fluides à la fois, dans lesquelles, pas pressés, ils prennent la peine de capter l'attention pour distiller de véritables ambiances. Le résultat est probant et ne ment pas, voilà assurément un combo bien dans ses bottes, bourré de potentiel, capable de s'inspirer sans se laisser étouffer et de proposer quelque chose de frais et intéressant. Je sais que la durée de vie de ce type de groupes n'est hélas pas souvent garantie sur le long terme pour des raisons de fonds, de temps, de disponibilités et autres mais j'aurais plaisir à écouter un second album, c'est tout le mal que je souhaite à madame Sorrow et ses acolytes.

note       Publiée le samedi 15 mars 2014

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Hunt".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Hunt".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Hunt".