Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTragic Black › The Eternal Now

Tragic Black › The Eternal Now

cd | 10 titres

  • 1 Collapse
  • 2 What in the world
  • 3 Doomsday
  • 4 Dreaming tonight
  • 5 It fades away
  • 6 Breaking a broken heart
  • 7 Beaten path
  • 8 The plot to destroy the world
  • 9 Born to kill
  • 10 Cannot rest in peace

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

vISION (chant), John Varoz (guitare), Kyle Leary (guitare), Stich (guitare), Vyle (basse, claviers), Seputus (batterie, programmation)

chronique

Tragic Black a rarement fait l'unanimité et même souvent suscité la controverse, à la base pour de bonnes raisons puisque ce groupe issu du milieu batcave a toujours cherché à se renouveler, à étendre ses influences en mêlant des éléments indus, punk, à sa musique, d'où des albums inattendus pas toujours goûtés des puristes. L'audace, c'est bien, mais tout de même, un peu de stratégie et de cohérence ne fait jamais de mal dans une carrière parce que ce dernier opus, il est clair que ce n'est pas la division qu'il va amener mais bien le rejet. Et j'avoue que trouver les mots pour le défendre n'est pas une tâche facile tant j'ai peine à comprendre le gouffre qui le sépare de son bon prédécesseur. Déjà, cette intro avec râles indus, bruits, lancées de guitare, voilà qui ne présageait rien de réjouissant mais bon, ce n'est qu'une intro, on la zappe aisément. Le morceau qui enchaîne montre une tendance aux riffs de guitare; si les orchestrations peuvent évoquer une écriture deathrock mêlée d'une touche de punk, les lignes de guitare penchent plutôt vers quelque chose de heavy metal. Admettons, je sais être ouvert. Souci, cette chanson est longue, près de sept minutes et pas particulièrement excitante en terme de mélodie. On sent les arrangements soignés, la production sérieuse, mais pour un résultat assez moyen finalement. 'Doomsday' confirme le tir, les mecs ont dû se réécouter leur collection de disques de hard de quand ils étaient mômes mais ne soyons pas vaches, ce titre est plutôt cool avec son option mal déterminée entre punk, goth et hard; j'aime assez personnellement. Et ça continue dans le goût du riff, de manière agréable mais pour quel public, je me le demande. Les puristes du deathrock vont détester et je ne sais pas si les hardeux apprécieront...Peut-être bien après tout, c'est électrique et bien balancé. La guitare de 'It fades away' reprend un thème connu, peut être de Peter and the Test Tube Babies ? En tout cas, cette orientation punk un peu lourdingue mais mélodique me convient. La piste suivante nuance le propos, la batterie roulante renoue avec le post punk goth, de même que certaines sonorités. D'ailleurs curieusement, 'Beaten path' cueille tout le monde par surprise en renouant avec l'aspect gothique de Tragic Black qui y injecte une bonne dose de claviers glacés très cold wave. Clairement le meilleur moment du disque qui s'en sortirait avec un 4 s'il s'arrêtait là. Hélas restent trois pièces qui balaient tout soudain l'électronique pour en revenir à des riffs bien punk/heavy; le souci se situe plutôt du côté du chant, vISION se sentant désormais l'envie de hurler comme s'il voulait se la jouer Manson du pauvre. On navigue en plein heavy metal mais du genre écrit par des mecs non issus de ce milieu, un peu comme quand Christian Death s'essayait au metal sur 'Born again anti christian' sans avoir l'expérience nécessaire. 'Born to kill' paraît vouloir concurrencer W.A.S.P. Mais sans en avoir le talent et encore, ça je suis en mesure de l'affirmer car j'aime la bande de Blackie Lawless mais il n'est pas sûr que mes collègues deathrockers partagent tous cette opinion. Il faut dire que le combo ne fait rien pour améliorer son cas en concluant par une chanson de plus de huit minutes pas franchement excitante (notamment le final interminable avec ce chant insupportable). Honnêtement, à la première écoute, j'ai cru à un gag, je me suis demandé si je n'allais pas revendre illico cette galette. Plusieurs écoutes ont tempéré mon jugement mais ça reste très moyen malgré tout. Difficile de comprendre la volonté de Tragic Black ni la logique de la voie qu'ils poursuivent. S'ils veulent se frotter au heavy metal, qu'ils s'éclatent en jouant de la gratte de manière plus complexe, ok, mais pas sûr que le public visé partage cet enthousiasme car ce que les musiciens amènent dans leurs bagages reste creux et sans réelle émotion. Je ne suis d'ailleurs plus très certain d'avoir envie de suivre la carrière de ce groupe à l'avenir.

note       Publiée le mercredi 6 mars 2013

partagez 'The Eternal Now' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The Eternal Now"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The Eternal Now".

ajoutez une note sur : "The Eternal Now"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The Eternal Now".

ajoutez un commentaire sur : "The Eternal Now"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The Eternal Now".