Vous êtes ici › Les groupes / artistesCWayne County And The Electric Chairs › Rock'n'roll Cleopatra

Wayne County And The Electric Chairs › Rock'n'roll Cleopatra

cd • 20 titres

  • 1Wonder woman
  • 2Rock'n'roll Cleopatra
  • 3Out of control
  • 4I had too much to dream last night
  • 5Mean muthafukin' man
  • 6Worry wart
  • 7Boy with a stolen face
  • 8Rock'n'roll resurrection
  • 9Speed demon
  • 10Un-con-troll-able
  • 11Storm the gates of heaven
  • 12Evil minded momma
  • 13Fuck off
  • 14It ain't how much you got
  • 15Things your mother never told you
  • 16Eddie & Sheena part 1 and 2
  • 17Cry of angels
  • 18Toilet love
  • 19Night time
  • 20Man enough to be a woman

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

enregistrement

Angleterre, 1977-81

line up

Wayne County (chant, guitare), Eliot Michaels (guitare, harmonium), Val Haller (basse), J.J. Johnson (batterie, percussions), Henry Padovani (guitare)

remarques

chronique

N'importe quel rocker lambda, même si peu versé dans le punk, a forcément entendu parler de Sid Vicious, Johnny Rotten, Joe Strummer ou des Ramones. Un personnage haut en couleur est portant systématiquement négligé bien qu'il soit un acteur incontournable de la scène proto-punk new-yorkaise: Wayne County. Ce transexuel né femme, devenu homme puis femme à nouveau en optant pour le nom de Jayne County a débuté dans la musique au début des 70's au sein d'un combo barré baptisé Queen Elizabeth (dont le batteur était un certain Jerry Nolan) avant de jouer les actrices pour Andy Wahrol puis de s'essayer au punk après avoir été dj au CBGB. C'est pourtant l'Angleterre qui va lui permettre de décoller sa carrière. Convaincue d'accompagner les Heartbreakers en Grande-Bretagne, Wayne embarque son guitariste et complète le line-up une fois arrivée à Londres en dégottant une section rythmique. Le public va faire connaissance avec le personnage et son show excentrique et un contrat de trois albums sera signé avec un label, Safari. Mais la collaboration se passe mal, un premier EP est retardé qui ne sortira finalement qu'en 1978. Wayne et son groupe, les Electric Chairs, seront finalement remerciés en 1980 et retourneront aux USA. Cette compilation supervisée par County elle-même groupe des enregistrements réalisés pour le label entre 1977 et 1981 et permet d'apprécier le style savoureux d'une formation dont le sens de l'humour bien spécial et l'extravagance l'empêcheront toujours d'être prise au sérieux par la frange bornée du punk mais séduira ceux qui y cherchaient un espace de liberté et de créativité. Musicalement, le style des Electric Chairs doit beaucoup au garage mais avec la touche décadente amenée en plus par la personnalité provocatrice de Wayne. On trouve les chansons du début telles que 'Fuck off' (très bluesy dans ses influences, élément renforcé par le piano de Jools Holland dont il s'agit du premier travail en studio), 'Eddie &Sheena', quelques classiques bien rock'n'roll comme 'Wonder woman', 'Rock'n'roll Cleopatra', 'Rock'n'roll resurrection' ou 'Speed demon' qui évoquent automatiquement des échos des New York Dolls. Deux autres titres méritent d'être signalés, à commencer par mon favori du groupe: 'Storm the gates of heaven'. Début à l'orgue version film d'horreur de série B, enchaînement cabaret avant de partir sur un excellent mélange garage/glam témoignant à merveille de l'excentricité tant vocale que textuelle de Wayne (fans de batcave, vous allez adorer). Ensuite et si il est placé en fin de cd ce n'est nullement un hasard, 'Man enough to be a woman', nettement moins délirant et plus poignant, sans doute car notre Américaine y livre ouvertement ses interrogations quant à sa sexualité avec ces lignes bouleversantes: 'I wanna know, are you man enough to be a woman ?' (elle s'en servira d'ailleurs plus tard pour le titre de son autobiographie). Cette collection a donc tout les atouts pour vous présenter ce groupe à part qui, bien qu'américain, n'aura finalement enregistré qu'en Grande-Bretagne. 4,5/6

note       Publiée le mercredi 6 mars 2013

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Rock'n'roll Cleopatra".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Rock'n'roll Cleopatra".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Rock'n'roll Cleopatra".

(N°6) › mercredi 6 mars 2013 - 01:22 Envoyez un message privé à(N°6)
avatar

Ah ah, cette bonne vieille Wayne County ! C'est de saison ! Merci bien Messieurs-Dames.