Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCChildren On Stun › Overland

Children On Stun › Overland

cd • 8 titres

  • 1Intro
  • 2Tortured by a sense of humour
  • 3Celebration (rejoice)
  • 4Crawl (R.I.P.)
  • 5Overland
  • 6Desperate Miranda
  • 7Phoenix
  • 8Celebration (80's revival mix)

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Neil Ash (chant, clavier), Pete Finnemore (guitare), Simon Manning (guitare, basse), Poison Dwarf (boîte à rythmes)

remarques

chronique

Tirant leur nom d'une chanson des March Violets, les Children on Stun nous proposent un gothic rock empli de fougue et d'énergie. Pas de demi-mesure chez eux, ça bouge, c'est rythmé, tendu, et très efficace mélodiquement. Voilà qui explique probablement la rapidité de leur succès. Il n'aura en effet pas fallu des siècles au trio pour se forger sa petite réputation dans les milieux concernés. En 1992, le groupe enregistre sa première démo et figure dans le livre de Mick Mercer 'Gothic Rock', ouvrage à succès, ce qui pour une si jeune formation est une véritable aubaine. Du coup, les voilà qui ouvrent lors de la tournée de Rosetta Stone au Royaume-Uni l'année d'après avant d'enregistrer plusieurs démos qui les feront remarquer par Cleopatra avec qui ils signent un contrat. En 1994, ils sortent presque simultanément leur premier EP et leur premier album. Commençons par 'Overland', une belle carte de visite présentant les diverses qualités du combo, à commencer par cette pêche dont je parlais précédemment. Bien qu'il soit évident que les musiciens aient beaucoup écouté les Sisters of Mercy (il suffit de jeter un oeil à leur artwork) et malgré l'emploi d'une boîte à rythmes, ils optent pour un son plus brut, moins glacial. Idem pour les vocaux, moins gutturaux mais également moins retenus que chez leurs collègues de Rosetta Stone (même sur le remix de 'Celebration' qui rapproche les deux formations). Ce feeling écorché et électrique leur permet d'affirmer leur place au milieux de la vague gothic rock made in Britain plutôt prolifique au cours des 90's et de s'attaquer de manière très crédible au 'Phoenix' de The Cult. Pas de temps mort, aucune composition molle, ce premier EP est une belle réussite et rend pleinement justice aux efforts des jeunes gens pour lancer leur carrière.

note       Publiée le jeudi 21 février 2013

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Overland".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Overland".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Overland".